Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
RUPTURE TRANQUILLE

RUPTURE TRANQUILLE

Bloc-note de rupture avec l'Union pour Minorité de Privilégiés (UMP),son aile gauche, et son extrême-droite qui prétend à les remplacer

22 Février 2017

Le 39ème Postillon est en kiosque

Et c'est plutôt une bonne nouvelle !

 

Que dire ? Excellents articles, entre autres, sur la chasse aux chômeurs, le décervelage high tech, les boulots de merde, les complotistes
ufologues et...même les deputés retraitables.

Les amoureux des belles lettres qui n'ont pas la chance de vivre à
Grenoble (et ils sont hélas nombreux) pourront peut-être, s'ils le demandent gentiment, le commander sur leur site:

Publié par Frédéric Maurin à 23:59pm - Voir le commentaire ()
Avec les catégories : #le postillon , #presse libre

22 Février 2017

L' Union Européenne à la retraite

 

Plusieurs organisations politiques progressistes de pays de l’Union européenne ont adopté la plateforme politique suivante pour la sortie de l’euro, de l’Union européenne (UE) et de l’Otan.

Les signataires, membres de la coordination européenne, ont pour objectif d’organiser un front international à l’échelle européenne. Ils travaillent à rassembler très largement toutes les forces progressistes et démocratiques qui œuvrent pour la défense des intérêts des classes populaires et moyennes, pour la sortie de l’Otan, de l’Union européenne et de l’euro, pour la souveraineté nationale des peuples, pour la démocratie et pour le plein-emploi.

La coordination européenne organise le 4 mars à Paris une réunion publique

de 8h30 à 20h : 30, rue Cabanis 75014.

Inscrivez-vous dès maintenant, places limitées :
secretariat@pardem.org


Pourquoi est-il nécessaire de sortir de l'Union européenne, de l'euro et de l'OTAN si l'on veut construire des politiques favorables au peuple, à la justice sociale et à de nouvelles coopérations internationales basées sur l'équilibre des échanges ?

Venez débattre avec des organisations grecques, italiennes, françaises, espagnoles, autrichiennes, portugaises...

Pour accéder au programme : CLIQUEZ ICI

Ouvert à tous...

Publié par Frédéric Maurin à 23:29pm
Avec les catégories : #ue , #Union européenne , #euro , #pardem , #mélenchon

21 Février 2017

Vague de chaleur à Flixecourt (Picardie)

L’événement, le 17 février, c’était vous : plus de six cents personnes rassemblées, à Flixecourt ! Pour une élection législative ! Qui se tiendra dans quatre mois ! Sans ténor national !
C’est un événement inédit, inattendu, en plein Val-de-Nièvre. La télévision néerlandaise, la télévision japonaise, ne s’y sont pas trompés, offrant à la Picardie un rayonnement international !

C’est désormais certain : quelque chose se passe chez nous.

Mais quoi ?

C’est un point de départ, cette réussite, et non un point d’arrivée. C’est un tremplin pour, quartier après quartier, rue après rue, maison après maison, dans les semaines qui viennent, labourer le terrain et regagner les coeurs. Pour installer, dans le paysage local, une force populaire, généreuse, conquérante, une force tout court. Parlons-en !

Sonnons chez nos voisin, et faisons sonner le tocsin ! (Et faites des dons !)

Unis ainsi, nous le sentons bien : nous sommes puissants, nous reprenons confiance et puissance.

Assez pour, aux côtés des salariés de WHIRLPOOL, porter une proposition audacieuse et simple, qui répond à la logique tout aussi simple de la multinationale : l’interdiction de tout produit WHIRLPOOL du territoire français.

Nous avons lancé la pétition en direct.

Nous sommes prêts à les accompagner à Paris.

J’espère surtout, en juin, pouvoir amener cette revendication à l’Assemblée nationale, et secouer l’hémicycle. A ce moment là encore, il faudra que vos milliers de voix soutiennent ma voix.

Aujourd’hui, nous sommes encore 60 à toquer à toutes les portes du quartier Saint-Maurice à Amiens, un exploit !

Il ne s’agit que d’une circonscription sur 577.
Mais quand une lumière s’allume dans un tunnel, tout le monde regarde la lumière.

C’est de Picardie qu’en 1358 est partie la grande jacquerie.
C’est de Picardie, à nouveau, que nous ferons partir une jacquerie électorale !

Comme toujours :

Sans vous, on ne peut rien. Avec vous, on peut beaucoup.

Et c’est pour ça qu’à la fin c’est nous qu’on va gagner !

Publié par Frédéric Maurin à 23:15pm
Avec les catégories : #fakir , #gauche

19 Février 2017

I have a dream !

C'est Dimanche, j'ai bien le droit à mon petit sermon...

J'apprends que le maire de Sainte Suzanne, secrétaire général du PC réunionnais, parraine Jacques Nikonoff.

Celui-ci ne dispose pas encore des 500 parrainages nécessaires à sa candidature.

Où en serait-il s’il avait bénéficié du même traitement médiatique que Monsieur Emmannuel Macron ?

 

Mais, fin du rêve, une élection n'a évidemment pas grand chose à voir avec le "débat d'idées" porté par des médias désintéressés et rigoureux.

Le citoyen Mélenchon en offre une illustration, à la fois brillante et triste, ici :

Bon dimanche quand même.

Publié par Frédéric Maurin à 08:22am
Avec les catégories : #pardem , #macron

16 Février 2017

Gauche : la contre-offensive a commencé !

et elle part de la Somme.

Et plus précisément de Flixecourt !

Soit un lieu qui, pour de nombreux cinéphiles, a déjà détrôné Hollywood

 

Comme disait Maurice Barrès:

"Que les pauvres aient le sentiment de leur impuissance, voilà une condition première de la paix sociale".

(Barrès, un des phares de la pensée de droite, entre autre acteur important de la propagande de guerre de 1914, élu à l'époque par Le Canard enchaîné, chef de la tribu des "bourreurs de crâne)

Et la "paix sociale" d'un Barrès c'est, vous l'avez compris, la rente, l'exploitation, l'indifférence à la misère et, si nécessaire, la tuerie de masse.

(mais de préférence, planqué à l'arrière quand même!).

Or, même modestement, "Merci Patron !"a su faire reculer ce sentiment d'impuissance.

 

Ce n'est peut-être encore le Grand soir mais, ici et maintenant, on n'a pas grand chose d'autre en magasin.

(sauf erreur que vous rectifierez rapidement)

Que les forces fakiriennes n'entendent pas en rester là, et qu'il y ait dans un coin de Picardie consensus entre "France Insoumise", PCF,  Verts (et d'autres encore...), c'est à mon sens plutôt ...réjouissant.

(D'autant plus réjouissant que ce n'est hélas pas le cas partout)

Donc, pour faire court,

                   Picardie, debout !

et la version longue est ici :

 

et ici les vidéos. Dans celle-ci, mémoire longue des jacqueries...

Publié par Frédéric Maurin à 00:00am
Avec les catégories : #françois ruffin , #merci patron , #fakir

14 Février 2017

Comment financer le revenu universel ?

N'ayant pas de religion dans ce domaine, un éclairage
 intéressant dans La Vie des idées :

Après, au-delà de cette analyse, mon petit doigt  me dit que la portée progressiste d'un telle mesure à la sauce "PS" n'est pas forcément acquise :

 

Bon, c'est juste une intuition. Après, c'est vous qui voyez...

C'est juste un indice.

Mais il n'y a quand même des preuves:

 

et c'est bien le problème...

Publié par Frédéric Maurin à 22:11pm
Avec les catégories : #revenu universel , #travail , #Parti Socialiste , #ps

13 Février 2017

St Valentin : offrez-lui du rêve !

Lui, il en a marre des "sex-toys" à la mode ?

(désolé pour l'anglicisme, encore une innovation envahissante du pays de Trump...)

 

Elle, elle aussi, elle en a marre des tenues affriolantes?

Elle ne veut pas finir comme çà : 

(Rubrique "c'est beau l'amour" : pour mémoire, c'est la maman de Marine Le Pen  ...extrait d'une série de photos prises sur les conseils d'un certain Gilbert Collard. Il s'agissait à l'époque de faire ch.. papa Jean-Marie et, surtout, surtout, de gagner un peu de pognon...Comme d'ab, quoi!)

Vraiment marre ?

Alors, offrez-lui du rêve !

 

Fakir Editions est fier de vous présenter La gauche décomplexée, la compilation des chroniques de Valéry Chartier. Dans chaque numéro, depuis l’élection présidentielle de 2012, il fait un rêve : que « la gauche de gouvernement » soit de gauche, résolument décomplexée.

Retrouvez-le directement sur leur boutique en ligne !

Les cinq années d'avant, Valéry Chartier avait fait un autre rêve: que la droite soit de droite, résolument décomplexée. Mais là, euh, c'était la réalité...
 

« Mon ennemi a un visage, et même un nom, et pour tout dire, il sent un peu l’urine ! » Dans son discours de victoire sur la place Stalingrad, François Hollande a déclaré la guerre aux riches : « Liliane Bettencourt, Bernard Arnault, Serge Dassault, vous pouvez trembler. I’m very dangerous ! » Le président socialiste n’entend pas « laisser une poignée de vieillards ou de traders dégénérés prendre en otage une population entière ».

Après l’élection présidentielle de 2012, Valéry Chartier a fait un rêve : que la « gauche de gouvernement » soit de gauche, résolument décomplexée. Tous les thèmes, tous les événements du règne d’Hollande sont revisités, des attentas à l’Europe, de l’écologie à la politique étrangère.
C’est de l’humour, bien sûr, et on jubile de l’outrance.


Mais cette parodie est aussi à prendre au sérieux : elle nous révèle, en creux, tout ce que « la gauche » n’a pas été, tout ce qu’elle pourrait être demain.

A sa manière, cette satire rouvre le chemin de l’audace, encore de l’audace, toujours de l’audace.

Sur l'auteur : Valéry Chartier est rédacteur pour le journal Fakir depuis son passage en national. Sinon, en vrai, il travaille dans la banque, et joue tous les dimanches comme avant-centre au SC Maintenon

Ce livre en main, je vous assure que vous démentirez ce
fameux dicton...

 

Voilà. Et tout çà pour 10 € !

Pour les radin(e)s (ou les petits budgets), mettez l' "Amour, gloire et beauté" au programme de l'élu(e)e de votre coeur. 

Et là pour 3 euros seulement :

Et pour les célibataires, les esseulé(e)s alors?

...le Ténébreux, le Veuf, l'Inconsolé ...(Gérard, çà suffit!)

Pas de problème !

Le Postillon organise également des soirées Meetic mythiques:

 

Publié par Frédéric Maurin à 23:23pm

11 Février 2017

Amusons nous avec Poutou...

Dans le cadre de l'opération "pour un printemps sans Fillon", aujourd'hui, une page d'humour anticapitaliste.

De quoi nous changer un peu de la puanteur ambiante !

(mais rassurez-vous, nous y replongerons bien assez vite. Comptez sur moi...

(NDA: texte odieusement piqué sans paiement de droits à un courant du NPA)

(NDA: texte odieusement piqué sans paiement de droits à un courant du NPA)

"Alors que les scandales ne cessent de bousculer la campagne présidentielle, il est grand temps de dénoncer toutes les malversations des candidats à la campagne présidentielle, sortir les comptes de campagne, les patrimoines, les emplois fictifs de chaque membre de la famille... A commencer par le plus dérangeant de tous : Philippe Poutou."

AFP / JOEL SAGET

Alors que la campagne électorale bat son plein et que chaque jour révèle un épisode encore plus croustillant de la série « Qui sera le candidat le plus corrompu ? », il est temps de dénoncer en exclusivité les malversations quasi assumées du pire d’entre tous : Philippe Poutou. Celui là même qui évite soigneusement les médias depuis le début de la campagne n’est en effet pas le plus à plaindre en matière de petits privilèges dus à son rang !

Dès le début de la lancée de sa campagne, il avait en effet perfidement refusé de rencontrer Karine Le Marchand de sorte qu’elle ne puisse démasquer la réalité du patrimoine au combien élevé du candidat d’extrême gauche, qui se veut pourtant être le candidat du monde du travail. Une source qui préfère garder l’anonymat nous a renseigné sur la réalité d’un patrimoine qu’il vaudrait mieux cacher...

Au titre de l’impôt sur le revenu de 2010, celui-ci a déclaré la coquette somme de 22 000 euros ! N’ayant aucun patrimoine immobilier, on apprend qu’il évite ainsi soigneusement de payer l’ISF : Philippe Poutou est locataire, ce qui est une façon habile de ne pas avoir à déclarer de patrimoine immobilier.
Sous couvert de son poste d’ouvrier de l’usine Ford de Blanquefort, en Gironde le grippe-sou possède même une voiture, qu’il a probablement lui-même fabriquée !

Mais les malversations du candidat ne s’arrêtent pas là... Celui-ci touche en effet de multiples arrangements dus à sa classe, qu’il nous faut dénoncer !

Jouant les outsiders déglingos en provoquant avec son clip de campagne, ce véritable punk de la politique ne rechigne pas en effet devant les petits avantages qui lui sont occasionnés tout au long de sa campagne. En effet, en 2010 déjà, on pouvait l’observer sur le plateau de France inter buvant un café payé par l’argent du contribuable : nous reproduisons une photo accablante de cette scène.

Et les témoignages de scènes du même genre s’accumulent : le 11 janvier dernier, au rassemblement en soutien aux Goodyear, Poutou s’était ainsi vu « offrir » un sandwich saucisse avec double dose de ketchup.
Encore un petit avantage qui devait ne jamais être divulgué.

Et toute l’ambiguïté est là : parfois syndicaliste, parfois candidat, le Poutou joue sur ces multiples casquettes pour apparaître partout où les grands médias ne l’attendent pas - et c’est ainsi qu’il cumule un record impressionnant de sandwichs à la saucisse : parfois chipo, parfois merguez mais toujours gratuits ! Quand on connaît le prix du pain au chocolat, on est en droit de s’indigner et de demander des comptes au candidat...

Bien que les amateurs d’espèces en voie de disparition se réjouissent de la candidature du militant NPA, les récentes révélations que nous faisons ici pourraient en effet bousculer l’échiquier politique et faire bouger les lignes de la campagne électorale les jours à venir. Nous avons à cœur de mettre au grand jour toutes les malversations des candidats à la présidentielle, et c’est pour cette raison que nous demandons aux candidats de faire la lumière sur leur patrimoine, leurs financements de campagnes et les avantages dont ils jouissent et ce, à la saucisse près !

Signez la pétition pour que Poutou réponde de ses malversations.

Faible surface financière, faible surface médiatique...mal barré le camarade Poutou ! 

L'écosystème du PPA ne semble pas lui être très favorable...

Publié par Frédéric Maurin à 00:22am
Avec les catégories : #poutou , #poutougate , #npa , #fillon , #ppa

6 Février 2017

Droite : enfin un Plan B ?

Un Plan B...B comme Balkany !

Cela tombe sous le sens ! Heureusement que je suis là,non, mais !

Patrick Balkany, un homme qui transcende les clivages de classe et de culture:

et avec quel talent ! La preuve en image... 

 

 

Vidéo garantie sans Fillon, vous pouvez y aller...

De plus, son épouse, Isabelle B, sait argumenter, elle...

Isa, la daronne !

Et, surtout, un candidat qui sait parier sur le travail d'équipe...

 

Voilà, vous venez de lire, ces 6-7 février 2017, un article sur la droite qui ne cause pas de son candidat du moment.

Vous êtes formidables !

Félicitations !

Vous avez gagné une image...

 

Publié par Frédéric Maurin à 22:01pm
Avec les catégories : #balkany , #fillon

5 Février 2017

La dette: un conte pour faire peur aux enfants ?

On lira avec profit l'éditorial du citoyen Chavagneux publié dans le numéro d'
Alternatives Economiques de février.

C'est ici :

Extraits :

On ne laisse pas des dettes aux générations futures

"Enfin, les gouvernements ne laissent pas le fardeau de la dette à nos petits-enfants. La durée moyenne de la dette publique française à moyen-long terme est de 8 ans, celle de plus de 20 ans en représente moins de 10 %. La dette, c’est nous qui la remboursons. Et de ce point de vue, les contempteurs de la dette publique oublient qu’à chaque fois que quelqu’un s’endette de 1 euro, quelqu’un d’autre gagne une créance de 1 euro. On laisse donc, pour l’avenir, autant de créances que de dettes ! La question principale est celle de savoir qui détient ces créances et si ceux qui touchent les intérêts actuels paient bien leurs impôts sur ce qu’ils touchent. Mais ça, on n’en entend guère parler.

On comprend bien la logique politique de ceux qui nous racontent l’histoire du grand méchant loup de la dette publique : la réduire implique de diminuer rapidement nos déficits, mais comme ils veulent également diminuer les impôts, la seule façon de faire consiste à tailler drastiquement dans les dépenses. Le programme de François Fillon a eu le mérite de démontrer que ce n’était possible qu’en remettant violemment en cause notre Etat Providence. Par leurs attaques sur la dette, c’est notre protection sociale que certains aimeraient voir croquer, pour s’en débarrasser."

Publié par Frédéric Maurin à 23:30pm
Avec les catégories : #dette