Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
RUPTURE TRANQUILLE

RUPTURE TRANQUILLE

Bloc-note de rupture avec l'Union pour Minorité de Privilégiés (UMP), désormais macronisée

22 Janvier 2014

Contre le chômage on a tout essayé ?

« C’est pas le boulot qui manque quand on cherche vraiment » « On a les chômeurs les plus riches du monde » « Mieux vaudrait des travailleurs pauvres comme en Allemagne » "De mon temps, moi, Monsieur" etc,etc...

Parmi les remèdes aux idées dominantes, la dernière livraison d'Alternatives Economiques est d'une grande qualité.
En voici, les grandes lignes :

Chômage : a-t-on vraiment tout essayé ?

> Feuilleter gratuitement ce numéro en version électronique

Editorial

Un défi ardu, mais un défi à relever

"Contre le chômage, tout a été essayé", affirmait sans ambages le président de la République François Mitterrand en 1993, alors que le chômage ...

"...N'en déplaise à l'ancien président de la République comme à ses successeurs : non, tout n'a pas été essayé contre le chômage. Certes, depuis plus de trente ans, l'Etat a déployé une batterie sophistiquée de politiques destinées à le combattre ou à atténuer ses effets : exonérations de cotisations sociales sur les bas salaires, emplois aidés, dispositifs ciblant les jeunes ou les seniors, mesures de flexibilisation du marché du travail, obligations renforcées pesant sur les chômeurs, etc. Mais la plupart de ces politiques destinées à pallier les imperfections du marché du travail ne font l'effet que d'un cautère sur une jambe de bois. Et leur philosophie implicite consiste souvent à faire reposer la responsabilité du chômage sur ceux qui en sont les victimes.

Ironie de l'histoire, la seule mesure à avoir réussi à faire sensiblement reculer le chômage - la réduction du temps de travail, réalisée à travers la mise en place des 35 heures - paraît aujourd'hui discréditée sur le plan politique. Sans doute parce qu'elle a d'abord été présentée comme une mesure de progrès pour les salariés en poste, ce qui n'a pas toujours été le cas, et non comme une politique de partage du travail destinée à permettre aux chômeurs de retrouver un emploi...."

lire l'article 

Repères

30 ans de chômage de masse

Depuis trois décennies, le taux de chômage en France n'est que rarement descendu en dessous de 8 %. Les créations d'emplois ont été insuffisantes pour ...

lire l'article

Les mots du chômage

Retour sur quelques définitions.

La société malade du chômage

Le chômage existe depuis l'Antiquité

Le chômage tel que nous le connaissons est apparu avec le salariat au XIXe siècle. Mais Périclès s'inquiétait déjà des hommes sans ouvrage. Genèse d'un fléau social.(€)

Les trois âges de l'emploi

Après le plein-emploi du début des Trente Glorieuses, la situation s'est peu à peu dégradée sur le marché du travail, avant de s'enfoncer dans un chômage de masse. Histoire d'un retournement de situation.(€)

Comment l'Europe (mal)traite ses chômeurs

Le sort réservé aux demandeurs d'emploi est plus ou moins enviable d'un pays à l'autre. Mais, presque partout, leurs droits ont tendance à diminuer.(€)

Les frontières floues d'un fléau

La définition officielle du chômage ne prend en compte que les personnes privées d'emploi et en recherche active. La réalité est plus complexe.(€)

Trois ou cinq millions de chômeurs ?

La manière de l'Insee comme celle de Pôle emploi de mesurer le chômage sous-estiment sa réalité et celle du sous-emploi.

Tous inégaux face au chômage

Certaines catégories sont davantage concernées par le risque de perte d'emploi ou par les difficultés d'insertion sur le marché du travail que d'autres.(€)

Les conséquences du chômage de masse

La panne de l'emploi allonge la durée du chômage, mais pèse aussi sur les actifs en emploi et sur la consommation des ménages.(€)

Une épreuve personnelle et un mal collectif

Le chômage n'est pas seulement une question de ressources matérielles. Les études sociologiques montrent qu'il affecte autant les personnes que les collectifs.(€)

A qui la faute ?

Les causes du chômage

L'augmentation de la population active est-elle en cause ? L'idée selon laquelle l'augmentation de la population active ferait croître le chômage est largement répandue : des ...(€)

Politiques de l'emploi : des outils multiples à l'efficacité limitée

Qu'elles soient actives ou passives, ciblées ou pas, avec un objectif structurel ou conjoncturel, l'évaluation des politiques de l'emploi françaises montre leurs lacunes. Idem pour les expériences étrangères.(€

La faute au coût du travail ?

Le chômage de masse et le manque de compétitivité français seraient dus à un coût du travail trop élevé dans l'Hexagone. Faux, répond Jérôme Gautié.

Le marché du travail est-il trop rigide ?

A y regarder de près, l'idée selon laquelle la flexibilité du marché du travail permettrait de lutter contre le chômage se révèle en grande partie erronée.(€)

Le chômage indifférent à l'immigration

Une économie peut absorber des chocs démographiques sans voir exploser son taux de chômage.(€)

Quand le progrès technique rebat les cartes

Le progrès technique peut avoir des effets positifs sur l'emploi, à condition que l'on puisse s'y adapter. Ce que la France a beaucoup de mal à faire.(€

Indemniser aggrave-t-il le chômage ?

Le principal problème n'est pas l'indemnisation du chômage elle-même ou son niveau, mais le manque d'emplois...(€)

L'impact de la mondialisation

La mondialisation peut être source de chômage et d'inégalités entre territoires si les échanges deviennent trop asymétriques. Un rééquilibrage est possible à l'échelle mondiale.(€)

"Jamais l'intérêt de poursuivre des études n'a été aussi important"

En termes d'accès à l'emploi surtout, mais également de salaire, être diplômé est un atout. Et aujourd’hui plus encore qu’hier.(€)

Pourquoi l'Europe crée aussi peu d'emplois

En privilégiant la concurrence au sein de l'Union, l'Europe a fait le lit du dumping fiscal et social interne, au détriment d'une politique industrielle et économique commune.(€)

Le marché du travail n'est pas le problème

L'emploi fait les frais de la financiarisation de l'économie et de la mainmise des actionnaires sur les entreprises, dont la gouvernance nécessite d'être réformée.(€)

L'emploi demain

Le retour au plein-emploi est-il possible ?

Nous subissons aujourd'hui les effets de la libéralisation des marchés du travail. Mais il n'y a pas de fatalité au chômage. Tout dépend de la politique macroéconomique que nous voulons mener.(€)

Rapprocher postes à pourvoir et demandeurs d'emploi

Mieux identifier les secteurs qui recrutent permettrait de maximiser la formation des jeunes et des chômeurs. Et de faciliter le retour à l'emploi.(€)

Et si le dialogue social était une solution...

La loi de sécurisation de l'emploi de juin 2013 vise à relancer le dialogue social au sein des entreprises françaises. Un vaste chantier.(€)

Le papy-boom va-t-il réduire le chômage ?

Du fait des réformes successives des retraites, qui ont allongé la durée de cotisation, les seniors travaillent plus longtemps et libèrent donc moins d'emplois pour les jeunes.(€)

L'indispensable réduction du temps de travail

Face au chômage, reparti fortement à la hausse, la réduction du temps de travail sera nécessairement une partie de la solution. Mais sous des formes profondément renouvelées.(€)

L'économie verte, clé d'un nouveau plein-emploi ?

La transition écologique exige de repenser les finalités de l'économie. De quoi concilier un haut niveau d'emploi et une réduction du temps de travail contraint.(€)

Pourquoi ne travaillons-nous pas seulement trois heures par jour ?

Le capitalisme crée quantité d'emplois inutiles dans le simple but de maintenir la population occupée, affirme l'anthropologue David Graeber, dans un texte volontairement provocateur.(€)

Réinventer le travail

Le travail reste central dans la vie des Européens, mais sa signification a changé. Le réinventer, en France et en Europe, consisterait à prendre vraiment au sérieux les attentes exprimées.(€)

Ressources

Bibliographie

Notre sélection de livres (état des lieux, politiques de l'emploi, conséquences du chômage, solidarité et insertion professionnelle, autour du travail).

Sur le web

Notre sélection de sites Internet.

Publié par Frédéric Maurin à 23:30pm
Avec les catégories : #chômage , #grève , #alternatives économiques

commentaires