Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
RUPTURE TRANQUILLE

RUPTURE TRANQUILLE

Bloc-note de rupture avec l'Union pour Minorité de Privilégiés (UMP), désormais macronisée

1 Juin 2014

Pour que vive la presse libre

Pour que vive la presse libre
contrecarrer la guerre idéologique
et sortir des Médias de M....
« A Contre Courant » a participé aux 3ème « Rencontres des Médias Libres » organisées les 23, 24 et 25 mai 2014 à Meymac (Corrèze) par des militant-e-s qui se sont appuyé-e-s sur une nouvelle association intitulée « Rencontres Médiatiques » pour lancer leur initiative.
A l’issue du week-end, l’association « Rencontres Médiatiques » est devenue le point de départ d’une « Coordination Nationale Permanente des Médias Pas Pareils » (CNPMPP) dont la naissance est annoncée par le communiqué ci-dessous (également téléchargeable ici en version PDF).
Nous invitons nos lectrices et lecteurs à diffuser rapidement et largement cet avis de naissance à travers leur réseau, mais aussi en direction des « Médias Pas Pareils » (revues papiers, revues électroniques, radios, télés, etc…) qu’ils connaissent.
N’oubliez pas d’alerter le secteur de la presse syndicale et de la presse sociale : les revues qui le composent sont elles aussi gravement menacées par les régressions tarifaires (envois postaux) et administratives imposées ces dernières années.
  • Nous invitons nos lectrices et nos lecteurs, ainsi que tous les Médias concernés, à adhérer à l’association « Rencontres Médiatiques » : c’est aussi une manière de contribuer à une mobilisation qui démarre. Vous trouverez ici un bulletin d’adhésion à envoyer à : Rencontres Médiatiques, chez Eloise Lebourg 26 route de Manson 63130 ROYAT accompagné d’un chèque d’un montant minimal de 10 euros à l’ordre de «Rencontres Médiatiques».
Les membres de la « Coordination Nationale Permanente des Médias Pas Pareils » se sont fixés comme objectif immédiat de rédiger « un appel détaillant (ses) propositions et les moyens d’action » à partir d’une plate-forme élaborée en 2006 (Appel de Marseille) et d’un appel des télévisions associatives (également de 2006) qu’il s’agira d’actualiser et de compléter. « A Contre Courant » s’efforcera pour sa part de contribuer à cette démarche en s’appuyant sur les analyses et les propositions d’action publiées dans son numéro 251 (l’ultime numéro en version papier, daté février-mars-avril 2014), et propose concrètement un modèle de lettre à La Ministre de la Culture et de la Communication téléchargeable ici en version doc.

Communiqué d’avis de naissance à diffuser largement :

Pour que vive le tiers-secteur médiatique :

Naissance d’une « Coordination Nationale Permanente des Médias Pas Pareils »

Le week-end du 23 au 25 mai, à Meymac (Corrèze), s’est déroulée la troisième édition des Rencontres des Médias Libres et du journalisme de résistance. À l’issue de celles-ci, les participantes et participants présents proclament ces rencontres médiatiques comme permanentes et se fédèrent par l’intermédiaire de l’association « Rencontres Médiatiques », organisatrice de l’évènement.

Ce rendez-vous s’est déroulé dans la continuité des précédentes initiatives : rencontre des médias du tiers-secteur en 2006, Etats-généraux du pluralisme de 2008, rencontres nationales de la presse pas pareille à Marseille fin 2013 : http://www.leravi.org/spip.php?article1732

À la suite des constats déjà dressés, nous observons que les médias dominants ne remplissent plus leur fonction démocratique dans la société. Pour que vive le débat, nous sommes indispensables car nous remplissons de fait des missions d’utilité publique. Nos valeurs communes sont la justice, l’égalité, la lutte contre toutes les formes de discriminations et de domination. Notre démarche reste toujours tournée vers l’éducation populaire et l’émancipation de toutes et tous. En conséquence, nous ne pouvons nous satisfaire d’être maintenus dans la précarité et la survie permanentes et réclamons des moyens financiers pour exister, notamment via la refondation du système des aides à la presse et aux médias.

Nous appelons toutes les structures qui se reconnaissent dans notre démarche à venir grossir les rangs de ce front commun des Médias Pas Pareils (dits du tiers-secteur) qui ne sont ni des médias publics d’Etat, ni des médias privés à but commercial. Nous invitons également à nous rejoindre les citoyennes et citoyens, usagères et usagers des médias qui doivent avoir toute leur place dans ce mouvement et à l’intérieur de ces médias. Les organisations syndicales, politiques et professionnelles doivent elles aussi assumer leurs responsabilités et se saisir de cette question éminemment politique et centrale.

Pour asseoir nos revendications, nous créons une « Coordination permanente des Médias Pas Pareils » et une plateforme web commune qui sera très rapidement mise en ligne. Nous lancerons également d’ici deux semaines un appel détaillant nos propositions et les moyens d’action. Nous nous engageons à faire vivre collectivement cette démarche.

Fait à Meymac, Le 25 mai 2014

Premiers signataires : Acrimed, À contre Courant, Adiu sud Gironde, Adiu TV, Cassandre/hors Champs, CDRLP, L’insatiable, Le Ravi, Lutopik, Friture Mag, Gabriel Gonet, Le Nouveau Jour J, La Lettre à Lulu, Le Lot en Action, Les Pieds dans le PAF, Michel Fiszbin, Hexagones, Pierre Merejkowsky, Inform’action, Les amis de la Cathode, Rézonances TV, Reporterre, Rencontres médiatiques, Ritimo, Denis Robert, Sisyphe Vidéo, TV Bruits, ZdF, Zelium, des journalistes, des militants des ZAD, des citoyennes et citoyens.

Contact presse : Eloïse Lebourg : 06 63 94 76 88

Une version illustrée du présent texte est téléchargeable ici en version PDF.

Publié par Frédéric Maurin à 22:30pm
Avec les catégories : #presse libre , #médias aux ordres , #acrimed

commentaires