Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
RUPTURE TRANQUILLE

RUPTURE TRANQUILLE

Bloc-note de rupture avec l'Union pour Minorité de Privilégiés (UMP), désormais macronisée

5 Novembre 2014

Alerte météo : pluie de merde sur la CGT

Alerte météo : pluie de merde sur la CGT

Celles et ceux qui s'interroge, pour s'en indigner, sur le coût du logement de fonction de Thierry LEPAON seraient bien inspirés de dépenser autant d'énergie à faire connaître le coût du capital, soit :

158 milliards € : la part patronale des cotisations sociales

299 milliards € : montant des charges financières des entreprises (dividendes, frais bancaires et financiers)

197 milliards € : investissement des entreprises

200 milliards € : exonérations fiscales et de cotisations sociales des entreprises

Je reste à la disposition de tous journalistes aux ordres pour tout complément d'informations.

Et là, larbin du capital, on va causer prix du logement et voir d'où tu parles

Une campagne médiatique a lieu contre le secrétaire général de la CGT concernant son logement de fonction.

Nous pensons à sa famille jetée en pâture dans les caniveaux médiatiques sans que ceux-ci ne pensent un instant à ce que coûte humainement le fait de quitter la province pour s’installer à Paris, sans qu’ils n’évaluent un instant le niveau de responsabilité du secrétaire général de la CGT et des lourdes contraintes que cela sous-tend.

Thierry Lepaon, comme d’autres, en occupant la très haute responsabilité de premier dirigeant de l’organisation syndicale la plus ancienne de ce pays, la première en termes d’influence et la seule à faire front aux choix libéraux du moment, celle qui a marqué de façon indélébile notre histoire sociale, a droit à des conditions de vie décentes. Rappelons que les décisions à la CGT sont prisent de façon démocratiques et transparentes.

Cette même presse, qui boycotte l’ensemble des mouvements sociaux et plus particulièrement les conférences de presse que nous organisons sur les conflits en cours, a aujourd’hui besoin de témoignages scabreux afin d’alimenter le scandale et de discréditer notre organisation à l’approche, notamment, des élections professionnelles du 4 décembre dans la fonction publique.

L’objectif est de développer le « tous pourris », y compris dans les organisations syndicales, et de provoquer encore plus de désespérance chez les salariés de ce pays.

Publié par Frédéric Maurin à 10:22am
Avec les catégories : #cgt

commentaires