Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
RUPTURE TRANQUILLE

RUPTURE TRANQUILLE

Bloc-note de rupture avec l'Union pour Minorité de Privilégiés (UMP), désormais macronisée

23 Décembre 2014

Fermez vos gueules avec Zemmour

Fermez vos gueules avec Zemmour

merde, même ici on en parle encore...

Car il semblerait qu’il y aurait eu en France une grave atteinte à la liberté d’expression, une censure d’Etat inacceptable qui n’aurait d’équivalent que les heures les plus sombres de la Terreur, de la dictature stalinienne ou nord-coréenne (rayez la mention inutile).

Vous avez compris : I-Télé cesse sa collaboration avec Eric zemmour..

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas, Eric Zemmour c’est, pour faire un peu rapide la version intellectualisante de cela.

Avant son exclusion on en prenait déjà matin,midi et soir du Zemmour.

Personnellement, je me fous de ce licenciement. Il y a en France de vrais licenciements abusifs. Des prolos licenciés abusivement, il y en a des centaines de milliers en France à PSA comme ailleurs ...et la liste est beaucoup plus longue, plus dure, que ce qui pourra être écrit ici.

Malgré sa faculté d'indignation, qu’on sait grande lorsqu’on s’attaque à sa petite personne, je n'ai jamais vu un Zemmour monter au créneau pour eux, les prolos.

Que sa petite entreprise, qui fructifie sur la crise, perde un contrat, cela ne va pas me faire pleurer. Cela m’arracherait presque un sourire si cela ne le transformait en « victime du Système » lui qui, parfaitement intégré au Spectacle, en a tiré un sacré profit.

Mais que cela fasse s’indigner tant de monde, qui pétitionne et se la joue à la Zola prenant la défense de Dreyfus, cela m’inquiète sur la capacité des français à regarder leurs problèmes en face.

En quoi Zemmour est-il indispensable au débat public...si tant est qu'une chaine de télévision commerciale ait la charge de la qualité du débat public?


ZEMMOUR n'a jamais dit un mot sur les choses suivantes :

- le coût du capital,
- le scandale du gaz (et pourtant!)
- la repression antisyndicale
- l'Eurostérité et la dérive germano-centrée de l'Union Européenne
- Le Front National comme grosse pompe à fric

Bon, je continue ? Non ? Bon.

Alors, cessez de pleurer sur ce Zemmour, braves patriotes, il va très bien, il ira encore mieux sans i-Télé. Loin des restos du Cœur et de Pôle emploi.

Avant de gueuler à la dictature, souvenez-vous que la République est bonne fille.

En 1793, les partisans « de l’ordre naturel » de l’époque ont eu un tout autre destin que la péroraison tarifée sur des plateaux télé. Je dis cela sans nostalgie, mais il faut tout même le rappeler...


Et souvenez-vous qu’en République justement, la liberté d'expression est encadrée par des règles.

Des règles qui excluent, par exemple, des choses comme l'appel à la haine raciale, l'apologie de la pédophilie, etc... Qu'un organe de presse veuille se prémunir d’un risque juridique ou d’un risque d’image, il n'y a rien de plus normal, et ceci quelle que soit l'option politique de l'actionnaire (qui lui ne rigole pas).

En télévision commerciale, les décideurs de dernier ressort
c'est le marché, soit l'audience et les recettes publicitaires.

Zemmour en faisait, de l'audience, la seule question est de savoir si on peut en faire à n'importe quel prix. Là, c’est moins affaire de droit que de morale.

Après, ne désespérez pas braves patriotes, il reste encore Minute, Français de Souche et bien d'autres modèles de journalisme où Zemmour pourra encore porter son importante parole.

Pour finir, désolé moi c’est Arte, Zemmour me manquera d’autant moins que je ne regarde jamais I-télé.

Voilà, c’est à peu près tout. Pour résumer :

Vos gueules avec ZEMMOUR !

Publié par Frédéric Maurin à 22:32pm
Avec les catégories : #éric zemour , #front national , #presse libre , #médias aux ordres

commentaires

Flo 06/01/2015 13:06

Je fais partie d'une famille de ces « prolos ». La seule chaîne de télévision valable selon moi est également ARTE. Et les journaux que vous mentionnez à la fin de votre billet me débectent aussi par leur vision étriquée du monde. (Notez tout de même que je considère également que L'Obs a une vision étriquée par exemple).
Mais malgré ces quelques points communs avec vous, je pense que le cas Zemmour est symptomatique du prêt-à-penser et mérite qu'on s'attarde un peu dessus. Bien que je sois d'accord sur le fond (un licenciement pour Zemmour ça n'est pas fondamentalement dramatique pour lui car il a de quoi retomber sur ses pattes), je comprends que son éviction fasse réagir.
Je pense que votre erreur vient de la phrase suivante : « cela m’inquiète sur la capacité des français à regarder leurs problèmes en face. ». Votre analyse donc c'est que les français devraient se focaliser sur leurs problèmes sociaux personnels avant de militer contre une rupture de contrat d'une personne comme Zemmour. Mais je pense que justement beaucoup de gens s'intéressent à son cas parce que non content de les plonger un peu plus dans la misère matérielle (licenciements abusifs etc.), le système les prive également du peu de points de repères culturels qu'ils ont (dénaturation des grands principes qui fondent la France comme la laïcité). Et ils considèrent que Zemmour est globalement un défenseur de cette France à laquelle ils pouvaient se rattacher. Ils perdent donc une voix dans l'échiquier médiatique, et ça les affecte.
Personnellement ce qui me gène le plus dans les affaires (au pluriel) Zemmour, c'est qu'on lui fait systématiquement un procès d'intention... Il faut quand même bien réaliser que dans cette dernière affaire, on l'a écarté de « Ça se dispute » à cause d'un mot qu'il n'a jamais prononcé, et ensuite parce qu'il ne s'est pas défendu lorsqu'on l'a accusé... C'est quand même dingue. On le soupçonne tellement fort d'avoir pu oser penser quelque chose, que même si ses actes et ses paroles ne vont pas dans ce sens, on le punit quand même. Comprenez que ça me fasse un peu réagir, ça n'est pas l'idée que je me fais de la justice.
Alors, certes I-Télé défend uniquement ses propres intérêts, et c'est son droit, mais là c'est du délit de sale gueule à l'état pur...
Pour finir vous évoquez « Des règles qui excluent, par exemple, des choses comme l'appel à la haine raciale, l'apologie de la pédophilie, etc... », et je pense qu'aujourd'hui très rares sont les personnes en désaccord avec ces règles. Là où nous ne sommes pas d'accord (quoique vous ne le dites pas explicitement dans votre billet donc peut-être que j'interprète mal votre opinion, auquel cas veuillez m'excuser) : Zemmour n'est PAS raciste. Il faut bien comprendre qu'il voit le modèle français comme le meilleur dans son genre, et que donc les modifications profondes telles qu'il les voit ne peuvent que diminuer la qualité du modèle qu'il affectionne. Mais il ne s'oppose pas fondamentalement aux modèles alternatifs, il n'a pas le souhait d'éradiquer l'islam (par exemple) parce que cette religion serait inférieure ou que sais-je.
J'aime les chocolats chauds, je considère que c'est ce qu'il y a de mieux pour moi. Mais ça ne veut pas dire que je souhaite éradiquer le café de toutes les maisons du monde, je ne veux simplement pas qu'on m'impose d'en boire. Le raisonnement n'est pas plus compliqué que ça.

Pas de haine, juste du débat. Le partage des idées est important. L'ouverture aux points de vue d'autrui l'est tout autant. C'est pour ça que je viens lire des billets comme le votre pour essayer de comprendre un autre point de vue. J'espère que vous accepterez mon commentaire comme une simple défense du point de vue opposé.

Cordialement,
Flo

Frédéric Maurin 07/01/2015 07:40

Salut citoyen,
Merci pour votre intervention circonstanciée et meilleurs voeux.
Pas plus que je ne suis zemmourophile, je ne suis pas zemmourologue et je ne vais juger ici du fond de la pensée du personnage: raciste, pas raciste? Les opinions sont très tranchées selon la conception qu'ont les pro ou anti zemmour du racisme. J'ai en revanche, à l'occasion de cette affaire particulièrement, pas mal lu ses défenseurs et, eux, sont assez explicites. S'il s'agit d'un défenseur de la laïcité, il a l'air de s'y prendre assez mal. L'étiquette "musulman" (qui concerne 1 milliard d'individu) renvoyant assez vite chez eux à risque islamiste, délinquant, allocataires illégitimes

Lorsque vous dites que " les français devraient se focaliser sur leurs problèmes sociaux personnels avant de militer contre une rupture de contrat d'une personne comme Zemmour", c'est intéressant. Un problème est social ou personnel, un problème social EsT personnel...beau sujet. A parler de personnes "vues à la télé" j'afficherai une préférence pour le camarade Xavier Mathieu, CGT Continental,

http://rupturetranquille.over-blog.com/search/xavier%20mathieu/

qui défendait l'emploi tant des Maurin que des Mohamed, contre des actionnaires qu'ils soient américains ou qataris.

Je participe ici peut-être du prêt-àpenser, du conformisme...mais il y a peut-être pire

http://rupturetranquille.over-blog.com/pr%C3%A9avis-de-non-gr%C3%A8ve

ailleurs.

et, raciste, pas raciste, Zemmour me semble participer d'une droitisation de la société (et pas la meilleure des droitisations : je pense à Juppé “Entre le Front national et nous, il y aura toujours une croix de Lorraine” ).
Cétait assez pour motiver l'article ci-dessus, vu l'objet de mon bloc-note.

J'aimerai conclure en vous invitant à traiter d'un sujet plus allégé :

http://rupturetranquille.over-blog.com/2015/01/on-ne-s-emmerde-pas-au-front-national.html

Bien cordialement,
Frédéric (Maure sur les bords...depuis 5-6 siècles)