Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
RUPTURE TRANQUILLE

RUPTURE TRANQUILLE

Bloc-note de rupture avec l'Union pour Minorité de Privilégiés (UMP), désormais macronisée

24 Février 2015

Fakir cause avec la CGT

Fakir cause avec la CGT

Et comme en plus cela s'est passé à Grenoble, j'ai même acheté leur dernière livraison...

Emploi contre environnement : refusez le chantage !

Dans notre boite mail, on a reçu cette invitation de Patrick Bernard :

« Nous désirons réaliser à Grenoble un débat avec pour titre « La décroissance est-elle la solution ? »

Nous espérons faire grandir l'idée que nous avons besoin d'une mutation dans la CGT sur notre rapport à la productivité, bien sûr avec une réponse aux besoins sociaux mais réalisée dans un cadre écologique en coupure radicale avec le Capitalisme.

Nous devrions avoir la présence du nouveau maire de Grenoble Eric Piolle, ainsi que celle de Philippe Martinez, le secrétaire général de la fédération métallurgie. »

Enfin !

Car à Gardanne, « hippies » et « stals » s'opposent. Les militants de Sos Forêt manifestent contre une centrale à bois, et contre la CGT de la boîte. Qui, elle, se fritte avec la CGT-forêt du coin.

Comme à Nantes, pour l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, ou sur la Zad du Center Parcs de Roybon.

Et donc, enfin !

Enfin, la CGT, l'organisation la plus massive à gauche – 694 857 adhérents –, forcément traversée par des courants divers, voire contraires, qui à ce sujet ne sait pas quoi penser, et donc pense peu, ou tout bas, ébrécherait ce dogme qui ronge la planète, qu'on attend comme les chrétiens jadis le retour du Christ-Roi : la croissance.

Enfin se poseraient les vraies questions : que produire ? Où produire ? Comment produire ?

On s'enflamme, presque.

Certes, ce n'était que dans l'Isère.

Certes, ça ne concernait que la métallurgie.

Mais il faut bien que l'incendie parte d'un point, et demain, qui sait ?, si on pousse la roue fort, très fort, très très fort, c'est un grand débat national que lancera le syndicat.

Car comment imaginer une « écologie populaire » sans le mouvement ouvrier ?

Et un mouvement ouvrier sans, demain, l'écologie populaire ?

Reportages, de Gardanne à Grenoble.

Au menu également, des nouvelles…

… de Gilles de Robien, inculpé pour homicide involontaire sur Hector, un ouvrir d'un chantier d'insertion amiénois.

… des tribunaux arbitraires, qui nous pendent au nez avec le Tafta.

… de notre soirée du 12 janvier à la Bourse du travail : quelle analyse de classe livrer après Charlie ?

… et du djihad libéral, bien sûr, avec Emmanuel Macron dans « La gauche décomplexée ».

Et puis, pour refaire le déco de vos WC, on vous offre ici en petit un poster géant !

Fakir cause avec la CGT

Publié par Frédéric Maurin à 07:31am
Avec les catégories : #fakir , #cgt , #écologie , #emploi , #grenoble

commentaires