Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
RUPTURE TRANQUILLE

RUPTURE TRANQUILLE

Bloc-note de rupture avec l'Union pour Minorité de Privilégiés (UMP), désormais macronisée

5 Mars 2015

29 mai 2015 : pour une presse de Ruptures

Abonnez-vous, sinon voila ce qui arrive...
Abonnez-vous, sinon voila ce qui arrive...

Depuis décembre 2000, Bastille-République-Nations (BRN) propose informations et analyses sous un jour "progressiste et radicalement eurocritique", comme il se définit.

A compter du 29 mai 2015, BRN deviendra le magazine Ruptures, un titre qui ne pouvait évidemment (me) laisser indifférent.

Remarquez, sous le nom de BRN, cela méritait déjà toute notre attention. En étant nécessairement réducteur, on peut remarquer qu'on y parlait dejà grec et même Plan B, bien avant l'effet Syriza.
On savait également s'y adresser aux syndicalistes sans entonner l'hymne à la joie de l'austérité: Adresse aux syndicalistes

Le site de lancement de Ruptures promet la même chose... mais en mieux:

"Ruptures restera fidèle à l’esprit fondateur de BRN : d’abord de l’information qu’on ne trouve pas ailleurs ; ensuite une rupture assumée avec la "bien-pensance" sur laquelle s’appuie l’ordre dominant ; enfin, une ligne éditoriale organisée autour de la reconquête du progrès sous toutes ses formes."

Ouille, cela va pas être tranquille, çà !
On peut même penser qu'il s'agira d'un outil important pour contrecarrer la guerre idéologique et sortir des médias de m....

A ce titre, comme il ne s'agit ni d'un sac à pub ni de la danseuse d'un groupe financier, il faudra effectivement s'y abonner

-> -> ->

Publié par Frédéric Maurin à 22:14pm
Avec les catégories : #BRN , #bastille République Nations , #Union européenne , #ue , #euro , #démocratie , #gauche , #presse libre , #souveraineté nationale , #ruptures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires