Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
RUPTURE TRANQUILLE

RUPTURE TRANQUILLE

Bloc-note de rupture avec l'Union pour Minorité de Privilégiés (UMP), désormais macronisée

1 Avril 2015

Du bonheur de la grève à Radio-France

Voilà,c'est le printemps !
Voilà,c'est le printemps !

C'est brillamment démontré ci-dessus la grève profite aussi à ceux qui ne la font pas...

(extraits... )
" la première raison est que la grève à Radio-France est un des trop rares exemples d’action DE CLASSE déterminée contre les effets antisociaux de l’austérité hollando-maastrichtienne (même si hélas, trop de journalistes appuient la manœuvre de diversion lancée par Fleur Pellerin pour faire de M. Gallet le bouc émissaire des décisions gouvernementales). Cette grève illimitée montre que des travailleurs peuvent encore se battre pour GAGNER et pas pour « témoigner de leurs aspirations » à l’occasion de « journées d’action » sans lendemain qui laissent d’avance le dernier mot au MEDEF et Valls-MEDEF. "
la suite à la source : La grève qui nous sèvre!

Contre la fast-radio

Rejoignez "De l'air à France Inter !"

 

Depuis 16 jours, c'est comme si les salariés de Radio France nous avaient rejoints. Ils invitent les auditeurs à se rencontrer demain au Grand Parquet à 16h. Avec De l'air à France Inter, nous y serons !

Hier, nous tractions en plein milieu de la Maison de la Radio, avec ce mot à la bouche, le contenu. "Le con-quoi ?" ! Et la semaine dernière, déjà, en Assemblée générale, nous nous levions "Contre la fast-radio !"

  

Lundi, à 19h, que font les salariés en grève de Radio France ? Ils bossent et confectionnent une émission avec plein d'entretiens, d'auditeurs et... de reportage ! Vous pouvez l'écouter ici.

 

Même Philippe Meyer, producteur à France Culture, et la Société des producteurs de Radio France ont repris nos arguments, le 27 mars.

 

On en rêverait de voir les patrons de Total, de Sanofi, descendre en pleine Assemblée générale de grévistes pour partir sous les sifflets ? Le 20 mars, Mathieu Gallet l'a fait ! Un reportage de Gaylord van Wymeersh à écouter sur le site de Là-bas si j'y suis.

Marie-Georges Buffet, le CSA, Patrick Bloche et d'autres députés et sénateurs nous ont même rejoints dans nos revendications. Vous pouvez retrouver leur témoignage ici.

 

Le 10 décembre, Laurence Bloch répondait à notre courrier. Vous pouvez le lire sur notre site. On a suivi le conseil de la présidente de France Inter. Un journée d'écoute de France Inter, ça suffisait pas : on en a fait trois ! "Trois jours d'antenne... 7 minutes pour les travailleurs !", à lire sur le site du collectif.

 

Tout cela, on le doit aux petites mains du collectif De l'air à France Inter, auditeurs attentifs et soucieux, qui tractent, qui interviouvent, qui se mobilisent. 

Pour que France Inter retrouve une émission quotidienne de reportage : rejoignez-les !

 

Publié par Frédéric Maurin à 21:45pm
Avec les catégories : #grève , #radio-france , #France Inter , #prcf , #9 avril 2015 , #presse libre , #fakir

commentaires