Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
RUPTURE TRANQUILLE

RUPTURE TRANQUILLE

Bloc-note de rupture avec l'Union pour Minorité de Privilégiés (UMP), désormais macronisée

13 Mai 2015

Vendredi 22 mai à Grenoble : Place au peuple !

Vendredi 22 mai à Grenoble : Place au peuple !

sur le thème :

Contre l'Union Européenne et le GMT: Place au Peuple !

Une rencontre à 4 voix à Grenoble, le vendredi 22 mai à partir de 17h45,

à la Maison des Associations, rue Berthe de Boissieux

Avec la participation des :

Comité départemental de résistance républicaine à l’Union européenne

Fakir

Le Parti de Gauche - Isère

Pôle de Renaissance Communiste en France

Si Jean-Claude JUNCKER ne vient pas, il vous sera possible de prendre la parole, alors...ne ratez pas cette occasion.

et, ensuite...

Et il y a même dans ce document des photos exclusives, mais...oserez-vous seulement l' ouvrir?

et la veille, à Saint Martin d'Hères : 

(NB : à une heure peut-être plus accessible à certains travailleurs...)

JEUDI 21 MAI  -  19h30

ST MARTIN D’HERES

Maison de Quartier Romain ROLLAND

Avenue Romain ROLLAND

 

RENCONTRE – DEBAT

avec

Jean-Paul VIENNE

Traducteur de sa biographie

Bertha von SUTTNER      

 (1843-1914) 

 

Bertha von Suttner  Une vie pour la paix

Brigitte HAMANN

Traduit de l’allemand par Jean-Paul VIENNE

 

Biographie

Cette biographie retrace le destin mouvementé d’une femme exceptionnelle à la veille de la Grande Guerre : celui de la première lauréate du prix Nobel de la paix, Bertha von Suttner (1843-1914).

Avec une énergie hors du commun, la comtesse Kinsky, épouse baronne von Suttner, s’engagea contre la guerre et le militarisme, devint la journaliste politique la plus célèbre de son temps, fonda le Bureau international de la paix et plusieurs sociétés de paix, en Allemagne, en Autriche-Hongrie ainsi qu’ailleurs dans le monde. Son engagement ne se limita d’ailleurs pas à la cause de la paix : elle lutta également contre les conventions surannées, l’oppression des femmes et l’antisémitisme. Grâce à son roman Bas les armes, qui connut un immense succès, elle acquit une notoriété mondiale. Il convient à présent d’honorer sa mémoire et de soumettre son combat au jugement des générations actuelles et futures.

Brigitte Hamann, docteur ès lettres, a fait des études d’histoire et de germanistique à Münster puis à Vienne, où elle mène depuis lors une carrière d’historienne. Elle est l’auteur de nombreux ouvrages, salués par la presse comme par les spécialistes, parmi lesquels La Vienne d’Hitler et Elisabeth d’Autriche.

 

Publié par Frédéric Maurin à 21:52pm
Avec les catégories : #fakir , #presse libre , #Union européenne , #GMT , #PG , #prcf , #cdr rue , #grenoble , #gauche , #saint martin d'hères

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires