Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
RUPTURE TRANQUILLE

RUPTURE TRANQUILLE

Bloc-note de rupture avec l'Union pour Minorité de Privilégiés (UMP), désormais macronisée

17 Décembre 2015

Star Wars bientôt détrôné ?

Star Wars bientôt détrôné ?
Oui, bientôt : après le côté obscur de la Force, la face lumineuse de la lutte.
MERCI PATRON ! le prochain succès planétaire sortira le 24 février 2016.
La critique, qui a eu la chance d'assister aux avant-premières, est unanime :

"Ce moment de débandade patronale est un vrai bonheur !", Nicolas, Paris.

"Mais c'est vraiment vrai, toute cette histoire ?", Alain, Colmar.

"C'est incroyable. J'en reste sur le cul." Patrick Bernard, secrétaire de la CGT-Métallurgie de l'Isère.

"Où est-ce qu'on peut le voir ? Parce que je veux le montrer à tous mes copains en France !", Anne, Saint-Denis.

"C'est un régal ! Si vous remontez un plan pareil, moi je quitte tout pour venir avec vous. je laisse mon chat à ma voisine, et je vous suis.", Habiba, Marseille.

Prête à laisser son chat, rendez vous compte !

"Je ne raconterai pas ce qui se déroule sur l’écran car c’est irracontable, les mots manquant pour rendre compte de l’effet produit. Bien sûr, le propos de Ruffin ne diffère pas de celui des journalistes du Diplo ou des militants d’Attac, mais ce qui m’a paru sidérant et vivifiant à la fois, c’est le comique exubérant de cette charge anticapitaliste où l’on finit par ne plus en croire ses yeux ou ses oreilles. Coups de théâtres, quiproquos, suspense, gags à foison…, le tout défilant à un rythme accéléré selon un montage à la fois échevelé et rigoureux où les scènes tournées alternent avec les extraits de bandes d’actualité. F. Ruffin fait véritablement feu de tout bois pour non pas « déconstruire » comme diraient les pédants mais bel et bien pulvériser par le rire les mécanismes de la domination de classe en les révélant sans fard, sinon celui dont se griment les clowns.

" En cette période de découragement et de déréliction des classes populaires, encore assombrie par le récent retour de bâton terroriste et l’instauration d’un « état d’urgence » liberticide auquel il sert d’alibi, le mérite politique de ce film hors série est de conjuguer la clairvoyance et l’accessibilité, mais peut-être aussi et surtout, grâce à la réjouissante inventivité de son auteur, de donner assez de cœur au ventre à un « public » assis, tant physiquement que psychologiquement, pour que l’envie lui revienne de redevenir un « peuple » debout, c’est-à-dire remobilisé, groupé et organisé, pas seulement autour d’une revendication ou d’un refus collectif, mais porteur d’autres possibles en rupture avec les pouvoirs en place. Pour cette raison, deux mots suffiront en guise de conclusion : Merci Ruffin."

http://fakirpresse.info/Merci-Patron-Mieux-vaut-en-rire-qu-en-pleurer.html

Les avant-premières continuent :
et la levée de fonds aussi.
Voilà.

Ha, j'oubliais, un peu de Star Wars quand même.

Puisque c'était dans le titre, il faut être honnête, quoi...

Publié par Frédéric Maurin à 00:31am
Avec les catégories : #Star Wars , #merci patron , #fakir , #syndicalisme , #cgt

commentaires