Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
RUPTURE TRANQUILLE

RUPTURE TRANQUILLE

Bloc-note de rupture avec l'Union pour Minorité de Privilégiés (UMP), désormais macronisée

14 Janvier 2016

Quand la gauche française triomphait des contraintes

Quand la gauche française triomphait des contraintes
C'est utile les archives.
C'est parfois cruel aussi
Hé, oui !

"Assurément, Edouard Herriot buta contre le mur d’argent et le « plébiscite quotidien des porteurs de bons du Trésor » (les « marchés » d’alors) ; Léon Blum put imputer son renversement au fait que « la bourgeoisie détenait le pouvoir ; elle n’a voulu ni l’abandonner ni le partager » ; les gouvernements de la Libération furent obligés de subordonner une partie de leurs ambitions aux exigences du bailleur de fonds, de farine et de charbon américain. Au moins, la gauche léguait chaque fois à ses successeurs de nouveaux instruments de pouvoir et de savoir : la conscience tardive de l’importance de la maîtrise de la monnaie (Herriot), le constat fugace de l’efficacité d’une politique keynésienne de relance (deuxième gouvernement Blum), le contrôle assuré d’un secteur public et nationalisé offrant à un gouvernement démocratique quelques moyens d’agir (Libération)."

Les deux septennats de François Mitterrand ont ceci de particulier qu’ils ont détruit — consciemment et par conviction libérale — certains de ces outils. Le contrôle de la politique monétaire a été abandonné à une banque centrale indépendante, les instruments d’une relance budgétaire sont désormais enserrés dans l’étau de l’euro et de ses critères de convergence, les services publics (télécommunications, transports, Poste, énergie) ne cessent de se heurter aux croisés bruxellois de la concurrence et du marché (7). En d’autres termes, là où François Mitterrand avait bénéficié d’une marge de manœuvre durement forgée dans le feu des conquêtes de la gauche, M. Lionel Jospin hérite les contraintes que les gouvernements socialistes des années 1980 ont entérinées, voire imaginées. On comprend qu’il ait réclamé, pour ce bilan, un « droit d’inventaire ».

Quand la gauche française triomphait des contraintes
Du même auteur, on retiendra son excellent pavé "Quand la gauche essayait

Publié par Frédéric Maurin à 23:03pm
Avec les catégories : #gauche , #ps , #Parti Socialiste , #hollande , #france , #serge halimi , #mitterrand

commentaires