Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
RUPTURE TRANQUILLE

RUPTURE TRANQUILLE

Bloc-note de rupture avec l'Union pour Minorité de Privilégiés (UMP), désormais macronisée

11 Mars 2016

Incroyable : TF1 est encore prise au sérieux !

Vous n'êtes pas obligés de me croire, mais j'ai reçu cela :
Vous avez bien lu !

"Le dénigrement systématique des cheminots salariés de la SNCF, de plus en plus à la mode dans les médias, a connu une apogée lorsque le journal de 13 heures de TF1 a annoncé aujourd'hui que les cheminots avaient 60 jours de congés par an et un salaire de 2409 euros brut par mois, affirmations qui seraient risibles tant la ficelle est grossière..."

"Non Monsieur Pernaut, les cheminots n'ont pas 60 jours de congés, ils en ont d'ailleurs moins que vous, que l'on ne voit guère en période de congés scolaires.

Non Monsieur Pernaut, les cheminots ne perçoivent pas tous 2409 euros brut mensuels, c'est le salaire d'un cadre comme moi avec 18 ans d'ancienneté. Je préfère ne pas m'étendre sur le vôtre, à côté duquel ce chiffre bidon paraîtrait bien ridicule.

La décence voudrait que vous fassiez des excuses à tous ceux qui travaillent 7 jours sur 7, 24 heures sur 24, dans des conditions toujours plus difficiles. Que vous les fassiez également à leurs familles, qui savent que leurs pères, leurs mères, frères ou soeurs ne seront pas présents à Noël ou pour leur anniversaire."

Lire cela en 2016 ! Rendez-vous compte !
2016 soit 29 ans après la privatisation de TF1 au nom du "mieux disant culturel".
Si, si, 29 ans après. Le mieux-disant culturel, tout çà, souvenez-vous :

"Lorsque la chaîne fut privatisée par un gouvernement de droite il y a vingt ans (elle ne fut jamais renationalisée par un gouvernement de gauche), ses opérateurs s’étaient engagés, en échange de la concession qui leur était accordée, à produire du « mieux-disant culturel ». Peu après la privatisation, Francis Bouygues déclarait néanmoins : « Nous sommes privés. Nous sommes évidemment une chaîne commerciale. Il y a des choses que nous ne souhaitons pas faire, par exemple : du culturel, du politique, des émissions éducatives. »
Quelques années plus tard, la mission de TF1 était définie plus précisément encore par son actuel PDG, M. Patrick Le Lay : « Nos émissions ont pour vocation de rendre [le cerveau] disponible : c’est-à-dire de le divertir, de le détendre pour le préparer entre deux messages. Ce que nous vendons à Coca-Cola, c’est du temps de cerveau humain disponi
b
le. »

et, et ... malgré cela, en 2016 il se trouve des gens pour pétitionner et demander à TF1 "de la décence, des excuses et que cesse le dénigrement" de telle ou telle catégorie de salariés?
Et pourquoi pas demander à Pernaut de faire du journalisme tant qu'on y est ?
Un peu de sérieux, enfin...
il n'y a rien, oui RIEN, à demander ou à attendre de bon d'une chaîne comme TF1
j'sais pas moi.
Vous n'aimez pas regarder TF1 ?
Alors faites autre chose.
Allez au cinéma par exemple...

Publié par Frédéric Maurin à 00:18am
Avec les catégories : #tf1 , #médias aux ordres , #presse libre , #Jean Pierre Pernaud , #le monde diplomatique , #merci patron

commentaires