Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
RUPTURE TRANQUILLE

RUPTURE TRANQUILLE

Bloc-note de rupture avec l'Union pour Minorité de Privilégiés (UMP), désormais macronisée

1 Avril 2016

Les miracles du 31 mars

Des miracles, le mot est fort.

Mais il y a quand même des signes troublants et, sans pouvoir être exhaustif, on notera en particulier les faits suivants :

Sur la Place de la République, à Paris, le 31 mars :
Les miracles du 31 mars
on observe que la diffusion de "Merci patron" ! en plein air fait immédiatement cesser une pluie qui avait marqué toute la journée.

...les services de Météo France sont sur les dents...

Et ce n'est pas tout !
On a également observé partout une affluence exceptionnelle devant les locaux du Parti "Socialiste"...
Les miracles du 31 mars

Du jamais vu depuis mai 81. Ici à Rouen, mais c'était partout comme cela.

Et tout ceci sans compter des apparitions mystérieuses, défiant notre conception du temps :
Les miracles du 31 mars
Voilà. Et je ne vous montre pas tout : pas d'emballement.
Restez sereins et, avant de mettre le Vatican sur l'affaire, on va quand même mener une enquête circonstanciée.
Ce n'est que le début...

Et après ?

L’enracinement de la mobilisation ne peut être obtenu que par la création de comités d’action rassemblant tous les opposants à cette loi et par la compréhension de l’enjeu politique réel de cette loi. La mobilisation ne doit donc pas porter uniquement sur la loi mais doit poser le problème de la soumission de ce gouvernement et de ce Président aux diktats de la Commission Européenne. Il convient donc d’introduire de la politique dans cette mobilisation, et d’en préciser les objectifs.

Le mouvement contre la loi « El Khomri » ne peut espérer vaincre qu’en forçant le gouvernement à « renverser la table », c’est-à-dire en provoquant une crise majeure de sa stratégie et, au-delà, de la stratégie de tous les « européistes ». Au-delà, il faut comprendre que cela implique de prendre position, au moins de manière négative, par rapport à l’élection présidentielle de 2017 puisque c’est cette élection qui pour une bonne partie domine la stratégie des uns et des autres. Il convient donc de dire aujourd’hui clairement qu’aucun report de voix n’est envisageable pour un candidat, quel qu’il soit, qui approuverait ou maintiendrait cette loi (et à fortiori qui l’aggraverait).

Arriver progressivement à cela est l’un des enjeux de la mobilisation du 31 mars.

En attendant, on continue !

Publié par Frédéric Maurin à 07:08am
Avec les catégories : #merci patron , #Parti Socialiste , #31 mars 2016 , #grève , #cgt

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

jeans 02/04/2016 10:32

"Socialiste", c'est quoi ? ?

Frédéric Maurin 02/04/2016 19:53

Avec les guillemets, c'est - à peu près - cela :

http://rupturetranquille.over-blog.com/2016/01/quand-la-gauche-francaise-triomphait-des-contraintes.html

jeans 02/04/2016 10:30

" Socialiste" , c'est quoi ? ?