Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
RUPTURE TRANQUILLE

RUPTURE TRANQUILLE

Bloc-note de rupture avec l'Union pour Minorité de Privilégiés (UMP), désormais macronisée

2 Novembre 2016

Le Front dit National s'invite à Saint Martin d'Hères

A défaut d'y être parvenu par les urnes, le Front dit National, appelle à un rassemblement devant la Maison Communale.

Pas çà, pas eux, et surtout pas ici! 

Donc, on l'attend et on vous y attend.

Ci-dessous, le comité d'accueil organisé par le PCF du coin...

Tous unis contre les provocations de l'Extrême-Droite :

 

Cher(e) camarade,

Nous avons appris lundi soir la volonté du FN d'appel à un rassemblement devant la maison communale de SMH. Nous avons eu malheureusement la confirmation que le préfêt l'autorise et mais de nombreuses forces de police sur SMh, charmant !

Nous appelons à un rassemblement devant la mairie à partir de 17H30 pour les communistes afin de nous positionner avec nos voisins amis collègues entre notre maison du peuple et les manifestants d'extrême droite qui viendront nous provoquer en utilisant le prétexte des réfugiés arrivées à SMH.

La manoeuvre politicienne du FN est limpide sur notre ville mais n'en reste pas moins une provocation inadmissible.

La direction de section se réunit ce soir afin d'arrêter l'organisation du rassemblement.

Nous comptons sur ta présence vendredi à partir de 17H30.

ci-dessous notre texte d'appel.

Fraternellement

Dominique

 

Travailleurs, retraités, jeunes attaqués et appauvris par les politiques antisociales,

Réfugiés fuyant les bombes, les dictatures, la désolation

 

 

Rassemblement VENDREDI 4 NOVEMBRE à 18H
devant notre Mairie, notre Maison du Peuple de SAINT MARTIN D HÈRES

111 Avenue Ambroise Croizat

 

A la suite du démantèlement du campement de réfugiés de Calais, le gouvernement par ses prefets a prévu de les répartir dans différentes villes de France dont 84 réfugiés au domaine universitaire à Saint-Martin-d'Hères pour une population de 38 500 habitants. Nous avons la fierté d'avoir une ville où depuis des décennies des travailleurs réfugiés de tous les pays s'y sont installés et vivent ensemble, réfugiés du fascisme Italien, Espagnol, Portugais, réfugiés ou déportés du colonialisme et des guerres impérialistes d'hier et d'aujourd'hui... Nous refusons de voir stigmatiser nos voisins, nos collègues, nos amis.

Nous avons les mêmes ennemis : les capitalistes profiteurs des guerres !

Ce n'est certainement pas les 84 réfugiés arrivés sur SMH qui nous mettent en difficulté : c'est la politique de rigueur et d'austérité imposée aux travailleurs pour que quelques uns s'enrichissent !

Après les mauvaises nouvelles sur le pouvoir d'achat et les conditions de travail, l'échec de la politique gouvernementale apparaît au grand jour.

Quelque soit l'ampleur de la crise, elle ne pourra servir de bouc émissaire permanent à une politique d'austérité qui fait des ravages depuis des années.

Nous payons les conséquences du paquet fiscal : toutes les aides issues de nos impôts et données au patronat (qui peut encore croire au création d’emplois). Il existe 4 500 dispositifs d’aides aux entreprises donnés sans contrepartie aux entreprises pour un total de 200 milliards d’euros !

La déréglementation du travail issue des différèrent projets de loi gouvernementaux produit un double effet : une augmentation des emplois précaires tout en offrant de nouveaux cadeaux aux dirigeants des entreprises.

Dans un contexte de dégradation économique importante, c'est bien dans le pouvoir d'achat qu'il faut investir et donc dans les augmentations de salaires.

STOP au vrai scandale : la politique "va en guerre" du gouvernement !

Elle coûte chaque année des milliards d'euros, alors que cet argent serait mieux investi pour l'ensemble des travailleurs dans les écoles, les hôpitaux, les services publics, voilà le vrai scandale.

Les réfugiés qui fuient leur pays en guerre et/ou les pays où sont maintenues des dictatures sanguinaires par les puissances capitalistes sont une des conséquences des guerres impérialistes et inter capitalistes pour augmenter toujours plus leurs profits au détriment du droit des peuples à disposer d'eux-mêmes.

Communistes, syndicalistes, nous dénonçons tous les politiciens qui instrumentalisent les quelques réfugiés à SMH pour faire monter la haine, nous diviser pour affaiblir l'union indispensable de tous les travailleurs pour imposer d'autres conditions de vie par les luttes syndicales et politiques.

Nous nous opposons à la logique extrémisme voulant de faire partager la haine d'un ennemi commun, un bouc émissaire aux résultantes des politiques capitalistes mises en œuvre par la Gauche et la Droite depuis des décennies.

Nous ne les laisserons pas stigmatiser scandaleusement et insidieusement les exploités et ce, quelles que soient leurs origines.

Dans le même temps, nous combattons la campagne idéologique tendant à renvoyer les individus vers des appartenances communautaires ou religieuses respectives supposées pour les différencier et les opposer, pour diviser la société et notamment la classe ouvrière.

Nous opposons à ce discours la fraternité des travailleurs dans les luttes.

Enfin et peut-être plus que tout, nous refusons d’être enrôlés, au nom des attentats terroristes, dans un état de guerre permanent.

Nous refusons la propagation par l’idéologie dominante

Issue de la théorie du bouc émissaire et de la doctrine de l’ennemi de l’intérieur de l'Extrême Droite et de la Droite.

 

Section Locale du PCF de Saint-Martin-d'Hères
courriel pcf.smh@wanadoo.fr
site internet
http://www.pcf-smh.fr/

 

et en musique, je vous prie

(pas parcequ'ils sont tristes qu'on doit s'emmerder pour autant...hein, honnêtement...)

Celle-là, j'ai pas pu la retenir...

Publié par Frédéric Maurin à 23:44pm
Avec les catégories : #saint martin d'hères , #front national , #pcf , #Berurier noir , #lavilliers , #hk

commentaires