Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
RUPTURE TRANQUILLE

RUPTURE TRANQUILLE

Bloc-note de rupture avec l'Union pour Minorité de Privilégiés (UMP), désormais macronisée

9 Novembre 2016

Trump

Première fois que je renvoie à Russia Today.

Mais quand c'est le rédac-chef de Ruptures  qui s'y exprime et qu'il y en a eu une énorme, de rupture, il fallait bien que cela arrive...

 

Spécialiste des questions européennes, Pierre Lévy analyse les raisons de la défaite d’Hillary Clinton, un résultat catastrophique pour les élites mondialisées, en particulier à Bruxelles, Paris et Berlin.

Beaucoup a déjà été dit sur le véritable séisme que constitue l’élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis. Il est sans doute encore un peu tôt pour bien en évaluer toutes les conséquences.

C’est en revanche plutôt le moment de revenir sur ce qui a abouti à la défaite d’Hillary Clinton. Cette dernière était sans conteste la candidate de toutes les élites dirigeantes – politiques, économiques et médiatiques. La campagne ayant opposé les deux candidats a été régulièrement qualifiée de basse, vile, honteuse… Mais que dissimulent en réalité ces qualificatifs ? Et qu’a révélé de nouveau – et peut-être de significatif pour l’avenir – cette année pré-électorale ?

Deux éléments notamment peuvent être soulignés. Le premier est que la bataille a tranché avec le traditionnel affrontement qui, à chaque échéance, voit concourir deux camps que tout rapproche, des méthodes de campagne jusqu’aux orientations politiques de fond : thèmes et slogans interchangeables entre l’âne et l’éléphant, moyennant une dose de marketing pour donner le change aux électeurs en réalité de moins en moins dupes.

la suite ici :

pour l'économie, c'est l'aventure...

ou, autrement dit, c'est balbutiant...

Élection de Trump : la démondialisation balbutiante

Publié par Frédéric Maurin à 22:10pm
Avec les catégories : #trump , #usa , #ruptures , #alternatives économiques , #pardem

commentaires