Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
RUPTURE TRANQUILLE

RUPTURE TRANQUILLE

Bloc-note de rupture avec l'Union pour Minorité de Privilégiés (UMP), désormais macronisée

27 Avril 2016

Une dernière avant la grève

"La loi El Khomri est au mieux inutile, au pire néfaste pour une PME comme la mienne."
Bon, on se répète?
L'intérêt ici, relevé par Alternatives Economiques , c'est que c'est un patron qui le dit :

"L’inversion de la hiérarchie des normes me parait également dangereuse. Dans une période de fort chômage et de pression pour faire baisser les coûts de production dans tous les secteurs, elle va introduire une nouvelle forme de concurrence entre les entreprises. Celles ayant le meilleur rapport de force vis-à-vis de leurs salariés vont pratiquer un dumping social qui va leur donner un avantage compétitif durable vis-à-vis de leurs concurrents. Le « génie » de cette loi est donc d’importer dans les secteurs non encore exposés à la concurrence internationale l’avantage au moins disant social, dont ont déjà souffert les secteurs exposés à la concurrence des pays en développement ou d’Europe de l’Est. Je pense que ce sont les grandes entreprises, qui disposent de services juridiques conséquents, qui tireront le meilleur parti de ces dispositions, au détriment des PME."

Allez, au boulot, maintenant...
Nuit Debout Grenoble vous donne rendez-vous ce jeudi 28 avril à 09h devant la MC2 pour le cortège qui rejoindra la manifestation qui partira de la gare à 10h !! On vous attend nombreux ! Et n'oubliez pas le programme chargé de la journée :
- 10h : manif générale contre la loi travail
- 14h : débat sur la Loi Travail sur le parvis de la MC2 (Maison de la culture)
- 15h : Action de Soutien aux luttes des intermittents RDV
- 17h : Vélorution : manifestation libre en vélo dans toute la ville
- 17h : Début du Village associatif devant le Mélies (caserne de Bonne)
- 19h : repas populaire devant la MC2
- 20h : débat sur les convergences possibles entre Nuit Debout, les syndicats, les luttes des quartiers populaires et les autres mouvements de lutte
- 22h : projection du film "Comme des lions" de François Davisse, toujours sur la MC2 !

Publié par Frédéric Maurin à 10:10am - Voir le commentaire ()
Avec les catégories : #grève , #28 avril 2016 , #alternatives économiques , #travail , #el khomri

23 Avril 2016

28 avril : tous en grève !

ceci est un rappel mais aussi un carton d'invitation (tout en bas)

28 avril : tous en grève et dans la rue !
Pour tout bloquer ?
28 avril : tous en grève !

Pour tout bloquer peut-être mais...sauf la réflexion, avec cette conférence organisée par le CAC 38

(eh oui, tout le monde n'a pas la chance d'habiter dans les Landes)

Face aux arnaques des banques : résistance !!

Depuis sa création en 2011 à Grenoble, le collectif pour un audit citoyen de la dette publique-Isère (CAC38) s'est résolument engagé contre TINA ( there is no alternative).
Il n’y a en effet pas de fatalité à l'austérité budgétaire et à son cortège d’effets délétères, sous prétexte de remboursement de dettes à l'évidence illégitimes.
Il est nécessaire désormais de passer de la posture de description/ dénonciation à la phase d'action et d'insubordination.
C’est en soutien aux actes de résistance aux politiques d'austérité que le CAC38 organise la soirée du 28/4/2016 à 20h à
la Maison du Tourisme à Grenoble.

Patrick Saurin fera part de son expérience dans la Commission pour la Vérité sur la dette publique de la Grèce et nous informera sur l'actualité des actions citoyennes en France face aux emprunts toxiques des collectivités locales.

Le CAC38 rendra compte de son action en direction de la Métropole et des collectivités locales impactées par ces emprunts toxiques.

Le comité de soutien d’Antoine Deltour donnera les dernières nouvelles du procès de ce lanceur d’alerte au Luxembourg.
Persuadés que cet engagement à lutter contre les méfaits de la finance rejoint vos préoccupations et vos combats, nous comptons sur votre soutien actif pour le succès de cette soirée où nous espérons vous retrouve
r nombreux.

Face aux arnaques des banques : résistance !!

Seuls ou en collectifs, lanceurs d’alerte, faucheurs de chaises, dénonciateurs des emprunts toxiques des collectivités locales et des dettes illégitimes comme en Grèce, des citoyens sont en lutte contre la finance qui veut imposer sa loi.

Conférence-débat avec Patrick Saurin (*)
Jeudi 28 avril 2016 à 20 h 00 Maison du tourisme
14, rue de la République à Grenoble
(trams A et B, arrêt Maison du tourisme)

(*) Auteur de « Emprunts toxiques, une affaire d’État », membre de SUD BPCE, du Collectif pour un Audit Citoyen de la dette publique (CAC),
et du Comité pour l’annulation de la dette du tiers-monde (CADTM),
membre de la Commission pour la vérité sur la dette grecque

Invitation du CAC 38 "prête à faire circuler"

Donc on ne bloque pas la réflexion : car le retrait de la loi mal-nommée "Travail", dite loi (el) grosse Khonrie, ne suffit pas : car on ne détruit que ce que l'on peut remplacer, et que la seule colère reste mauvaise conseillère, il faut nécessairement aller plus loin.

Publié par Frédéric Maurin à 07:51am - Voir le commentaire ()
Avec les catégories : #grève , #28 avril 2016 , #banque , #loi travail , #cac

20 Avril 2016

Celui-là je me l'encadre...

Cliquons, cliquons, pour agrandir...
Cliquons, cliquons, pour agrandir...

il pourra ainsi fièrement trôner dans ma salle à manger, voire dans ma chambre (pour agrémenter mes insomnies...)

Un vrai chef-d'oeuvre !

C'est quand même émouvant l'Union sacrée.

"l'Union pour Minorité de Privilégiés (UMP), son aile gauche, et son extrême-droite qui prétend à les remplacer" ...comme disait l'autre.

Publié par Frédéric Maurin à 22:41pm - Voir le commentaire ()
Avec les catégories : #secret des affaires , #front national , #Union européenne , #ps , #ump

20 Avril 2016

Un peu de douceur (dans ce monde de brutes...)

Rubrique : "c'est mon bloc-note et j'y mets ce que je veux"

Comme j'aime pas trop les banques (et cela bien avant les Panama Papers), je me suis un peu penché sur le crowfunding financement participatif.

J'ai commencé avec le fameux journal Ruptures puis participé au financement d'un chef d'oeuvre du 7ème art qu'on ne présente plus ici.

Et ceci par la plate-forme Ulule qui a pour partenaire la, la ? La BNP Paribas (pouah!) On s'en sort pas !

Comme je suis privé depuis de longues années du félin le plus affectueux (surtout après les repas) de la région, j'ai trouvé chez la concurrence une compensation sympathique :

"Vous allez être surpris, mais la ronron thérapie est exactement ce que son nom laisse entendre. Le concept peut faire sourire, mais il est de plus en plus pris au sérieux dans le milieu scientifique.

En effet, les chercheurs se sont penchés sur les pouvoirs thérapeutiques des chats. Et ce sont de vrais magiciens, puisqu'ils peuvent nous apaiser, soigner nos insomnies, nous déstresser ou encore nous aider à garder le moral"

Bon, comme il s'agit aussi d'un salon de thé, j'ai suggéré à ce qu'on puisse y boire de la 1336.
Un peu de douceur (dans ce monde de brutes...)
Car la ronron-thérapie, c'est bien, mais cela ne saurait exclure les coups de griffes quand c'est nécessaire...
Voilà, je me dévoile : j'aime bien chattes et chats.

Après, pour ne pas verser dans le tout-à-l'égo qui caractérise trop souvent l'Internet,retour quand même dans notre monde de brutes :

Un peu de douceur (dans ce monde de brutes...)
L'indignation, complaisamment relayée par les médias aux ordres, concernant cette affiche, m'étonne.
Elle ne fait somme toute qu'enfoncer une porte ouverte, rappeler une évidence :

La Police Nationale est au service de la Nation.

Ce n'est pas une milice anti-prolos, anti-grévistes ou anti-immigrés comme la rêverait le noyau dur de l'extrême-droite...

On est évidemment habitués à ce type d'intempéries quand il s'agit de de la CGT, et singulièrement en période de congrès, mais... il me tenait à coeur de le préciser. Quand même.

Allez en paix !

Publié par Frédéric Maurin à 21:39pm - Voir le commentaire ()
Avec les catégories : #ronron thérapie , #financement participatif , #Neko Café , #Bar à Chats Grenoblois , #grenoble , #infocom cgt , #cgt , #chat

18 Avril 2016

Pour que vive ACRIMED

Il faut trouver 0,36 % du revenu de l’oligarque des médias Arnaud Lagardère.
Soit 60 000 €. C'est dérisoire, c'est énorme.

Ces 60 000 euros, qui pour cet héritier ne sont que le montant d’un pourboire, nous sont indispensables, pour continuer notre activité multiforme – par nos publications, nos débats, nos actions –, de critique des médias, pour une transformation démocratique des médias. Ces 60 000 euros nous sont indispensables notamment pour pérenniser l’emploi de trois salariés, hélas mal payés.

Mais vu l'enjeu,

Publié par Frédéric Maurin à 22:08pm - Voir le commentaire ()
Avec les catégories : #acrimed , #presse libre , #médias aux ordres , #lagardère

18 Avril 2016

Nuits debout : pour quels lendemains ?

Fakir posera, ce 20 avril, la question:

on parle de "Convergences des luttes" mais les "Nuits debout" ont-elles déclenché la moindre grève sectorielle?

Non. Pas pour le moment.

Et le vouloir n'y suffira pas forcément...

Pour que convergent les luttes, ne faut-il pas qu'elles soient en cours?
A défaut, faut-il reprendre les luttes perdues , consolider celles qui ont été gagnées, consolider celles qui son embryonnaires?

,

Pour le camarade Ruffin, on doit éviter de se disperser :

"À Notre-Dame-des-Landes, les zadistes s’accrochent à leur bocage : contre l’aéroport d’abord. Eh bien de même, on doit s’accrocher à loi El Khomri d’abord. Après cette première victoire tout devient possible. Le chemin se trouve en avançant.

À propos de « Nuit debout » se répand, dans les médias, l’image d’un mouvement sympa, informel voire informe, mais fait de gens qui ne savent pas trop pourquoi ils viennent là, où ils vont ensemble, ni même qui ils sont.
Or, il me semble que nous savons.
Consciemment pour certains, inconsciemment pour d’autres.
Et ça peut tenir en un slogan : « Non à la loi El Khomri et à son monde ! »

« Non à l’aéroport et à son monde ! » C’est la banderole que déploient les zadistes à Notre-Dame-des-Landes. Eh bien de même, on peut dire : « Non à la loi El Khomri et à son monde ». Non à ce monde où les Klur de Merci patron !, les Fanny de Pentair, les Michel de Saintronic, les Gueffar de Onet, les Henri de Renault (voir les témoignages sur le site de Fakir ou de On vaut mieux que ça), sont jetés comme des kleenex, sur l’injonction d’un fond de pension, d’un PDG ou d’un petit chef.

Ce monde où, depuis trente ans, culminent les dividendes des actionnaires, tandis que les salariés doivent « se moderniser », « se flexibiliser », « s’assouplir », c’est-à-dire courber l’échine. Ce monde où, d’accords à l’OMC en traités européens, l’oligarchie a instauré de Paris jusqu’au Panama « la libre circulation des capitaux et des marchandises », mis la souveraineté populaire sous tutelle, éteint la démocratie.

A Notre-Dame-des-Landes, les zadistes s’accrochent à leur bocage : contre l’aéroport d’abord. Eh bien de même, on doit s’accrocher à loi El Khomri d’abord.
La bataille sera rude, déjà.
Face au gouvernement.
Face au Medef.
Face à ses médias.
Il ne faut pas trop se disperser.
Un but.
Le retrait.
Un premier pas.
Après cette première victoire, qui nous rendrait confiance, qui nous rouvrirait l’espoir, tout devient possible : l’appétit vient en mangeant. Le chemin se trouve en avançant.

François Ruffin."

Mais, si l'on se souvient d'un épisode récent, le seul abandon du Contrat Premier Embauche, en 2006, n'avait pas ouvert une période glorieuse pour le monde du travail et des privés d'emplois avec l'élection du nabot malfaisant de Sarkozy.

Revient la même question : quel débouché politique, bien sûr...

"De fait, le mouvement « Nuit Debout » se veut un double refus et de la politique actuelle et du retour à une politique passée. Car, il y a dans ce mouvement le constat, implicite chez certains, explicite chez d’autres, que ces deux politiques n’en font qu’une. Elles ne sont que la traduction du cadre disciplinaire qu’imposent l’Euro, mais aussi l’Union européenne actuelle, à la France. On en a un parfait exemple avec la « Loi El Khomri ». Mais, ce constat ne suffit pas. Un mouvement ne peut s’en contenter. Il lui faut trouver une perspective, tant à court qu’à moyen terme. "

Mais le débouché politique, à lire certaines contributions sur les réseaux sociaux, ce ne sera pas facile facile à trouver :

"La politique est en crise, achevons-la !

"Nous ne voulons pas d’une République sociale-iste, ni d’un salariat universel, ni d’un capitalisme d’État, ni même d’une auto-exploitation gérée collectivement ; nous voulons une auto-organisation de nos vies et pour celles-ci, donc libérées de l’État et sa bureaucratie au profit d’une organisation autonome de notre monde. Une vie libérée de l’argent au profit d’une répartition de nos œuvres selon nos volontés et nos besoins, et des marchandises au profit de ce que nous voulons créer, faire, construire, et du travail au profit d’une vie s’épanouissant dans une diversité non-finie du faire

La commune est en même temps une négation de la politique comme système séparé, hiérarchique, bureaucratique, autoritaire, et une réalisation de la politique, dissoute dans une auto-organisation quotidienne, horizontale, autonome. Auto-organisons nous, occupons tout, refusons d’être asservi-e-s aux machines électorales des « gauches alternatives » qui mériteraient aussi des droites avec leur misère érotique, et continuons ici comme ailleurs mais maintenant d’agrandir dans l’auto-organisation notre puissance d’agir. Ne refaisons pas « Mai 68»: faisons mieux, beaucoup mieux."

Bien.
Donc, vous me voyez venir, une grande journée de réflexion collective sur notre misère érotique ( mais peut-être pas seulement) ne sera pas de trop.

Tous en grève, le 28 avril !

Publié par Frédéric Maurin à 02:58am - Voir le commentaire ()
Avec les catégories : #nuits debout , #Jacques Sapir , #fakir , #cgt , #grève le 28 avril 2015

8 Avril 2016

Sans haine, sans arme et sans violence

Enfin, pas toujours...

Loin du parti pris des médias dominants, chiens de garde de nos oligarques, retour en images sur le rassemblement organisé contre la loi El Khomri et son monde,

SOUTIEN À TOUTES LES NUITS DEBOUT !

Par le Parti de l’émancipation du peuple (ex-M’PEP).

Le 8 avril 2016.

Le Parti de l’émancipation du peuple exprime son soutien aux citoyens qui, depuis le 31 mars, dans plusieurs villes de France mais aussi en Belgique et en Espagne, se sont installés pour passer la nuit sur les places publiques. Ces rassemblements pacifiques, ouverts et populaires visent selon leurs initiateurs « à réinvestir l’espace public pour échanger, débattre et construire ensemble ».

Nous appelons à soutenir cette initiative, à y participer et à signer la pétition lancée par le mouvement Nuit Debout. Les militants du Parti de l’émancipation du peuple (ex-M’PEP) iront remettre ces pétitions, dans chaque ville, aux citoyens rassemblés sur ces places.

Texte de la pétition de Nuit Debout :

  • Le Parti de l’émancipation du peuple met en débat sa proposition de droit opposable à l’emploi.
  • Pour en prendre connaissance, cliquez ci-dessous :
Au-delà, car cela se passera autour 92 mars!, HK et saltimbanques honoreront de leur présence la Fête du Travailleur Alpin.

La billeterie est ouverte : à vos agendas !

Publié par Frédéric Maurin à 22:15pm - Voir le commentaire ()
Avec les catégories : #nuit debout , #hk , #travail

7 Avril 2016

Macron est "En marche" !

Mitterrand a eu Bernard Tapie, pourquoi Hollande se priverait?

C'est un des écrans de fumée du jour, l'enfumage du moment : le Ministre de l'Economie lance son mouvement "en Marche".

Macron, très apprécié par les instituts de sondage (surtout par leurs propriétaires et leurs clients)

est doté par ailleurs d'un projet ambitieux :

il se peut malgré tout que la baudruche se dégonfle assez vite :

Vous nous invitez depuis hier à participer à votre visite surprise d'une entreprise mystère à Amiens mercredi 6 avril 2016.

Compte tenu de l'énergie avec laquelle vous avez soutenu la fermeture de notre usine par Goodyear, nous savons que lorsque vous nous préparez une surprise elle est généralement mauvaise.

Néanmoins une délégation de la CGT Goodyear pourrait éventuellement accepter de vous rencontrer à 3 conditions

- Le retrait des poursuites contres les 8 de Goodyear

- Le retrait de la loi travail

- Le soutien du gouvernement à l'action que nous lancerons le 6 avril 2016, les salariés d'Amiens nord contre les sociétés Goodyear et Titan aux États Unis afin qu'elles soient sanctionnées pour avoir saboté la reprise du site par notre SCOP, laquelle aurait pu relancer la production de pneus agraire et créer pour commencer 200 emplois.

LA CGT GOODYEAR

Fini de rire.

Allez, en marche !

Publié par Frédéric Maurin à 07:45am - Voir le commentaire ()
Avec les catégories : #macron , #cgt

6 Avril 2016

En attendant Arnault

Image cliquable
Image cliquable

Etrangement, et peut-être par modestie, Bernard Arnault n'a toujours pas livré son opinion sur « Merci patron ! »

Aussi, pour calmer cette attente brûlante, je vais vous livrer la mienne.

Ce sera moins intéressant mais depuis le temps que j'éreinte mes lecteurs stoïques avec çe film, je le leur dois bien.

Eh bien, voilà, c'est tout simple :

La première idée qui m'est venue en sortant de la salle de projection c'est... qu'il fallait absolument revoir ce film. Pas seulement par plaisir, quand bien même, mais pour comprendre.

Comprendre ce qu'on peut en faire, ce qu'on peut en refaire, avec quels nouveaux acteurs, dans quel autre secteur : la banque? , l'industrie?, l'agroalimentaire? , ou alors partout à la fois ?

Car Merci patron ! n'est peut-être pas seulement un chef d'oeuvre, pas seulement un film drôle, pas seulement un documentaire intelligent : c'est un début de mode opératoire.

Il y a énormément de choses dans ce film : et bien plus que ce à quoi on peut s'attendre quand on a la chance de suivre cette fleur de la pensée journal qu'est FAKIR

LVMH bien sûr, et ses production de fringues délocalisées, sorties d'usine à 30 € et vendues 1000 €.

Entre ces 2 chiffres, de 30 à 1000, toute une "chaine de valeur" : où l'on voit que la boîte LVMH est servie à la fois par un ex commissaire sarkozyste et par un baron du Parti dit Socialiste.

L'Etat, comme "conseil d'administration des classes dirigeantes", quoi : on le savait avec Marx, mais ce n'est pas que dans les vieux livres : c'est maintenant, c'est ici, et c'est voyant.

Mais ce n'est pas tout.

Par exemple,dès le début, à voir la salle de bain du réalisateur, on comprend enfin pourquoi l'équipe de Fakir aspire depuis tant d'années à s'offrir un jacuzzi avec le (trop mince) produit de nos abonnements.

On découvre aussi que quand on a, toutes factures payées, 4 euros par jour de "reste-à-vivre", on hésite pour savoir s'il faut acheter pour 10, 20, voire même pour 30 € d'essence, afin de mettre le feu à sa maison.

On découvre encore que "La petite maison dans la prairie" est une oeuvre d'une violence extrême mais, là, je ne vous dirai pas pourquoi.

Oui, la maison, celle qu'on a retapée sur son temps libre et durant les pauses repas quand on avait encore la chance de travailler à l'usine là, celle qui a été délocalisée.

Cette cette maison qui va être saisie: il se trouve que quand les droits au chômage sont épuisés et que l'on bascule au RSA, on assure moins bien son véhicule.

(25 000 euros de réparation réclamée par la partie adverse : on apprend encore que si vous devez accidenter une voiture, évitez de rentrer dans un 4x4, compris?)

Et que dire de plus ?

Que, sans ce film, La Banque Postale de Flixecourt (Somme), n'aurait peut-être jamais placé une action LVMH?

Que maroilles et moules-frites sont mal perçus dans les assemblées d'actionnaires qui s'offrent le Musée du Louvres ?

Que le journalisme, comme la sociologie, peuvent être un sport de combat ?

Que, même dans une ville qui a voté à 52,66% pour Le Pen aux dernières élections (régionales 2015), on peut faire autre chose que trembler seul devant le téléviseur ?

En fait, je ne sais pas.

Il faut le (re)voir.

Et puis non : il faut faire...une jonction de classes

Publié par Frédéric Maurin à 00:31am - Voir le commentaire ()
Avec les catégories : #merci patron , #fakir , #bernard arnault , #travail , #chômage , #grève , #cgt

5 Avril 2016

Panama papers

Que dire de plus ?

sinon une pensée pour ces pauvres panaméens...

Panama papers

et que Panama ne nous fasse pas oublier de balayer devant nos portes...

(Message personnel : Merci Jean-Claude JUNCKER! )

rien de neuf donc si ce n'est ce formidable coup de projecteur

et que tout ceci manque quand même singulièrement de musique...

Après cet intermède, d'autres questions restent posées.

Pourquoi l’administration fiscale a-t-elle perdu 25 000 agents depuis 2002 ? Pourquoi le nombre de vérifications approfondies de situations personnelles a-t-il chuté de 12% entre 2006 et 2011 ?

en attendant, ne boudons pas notre plaisir :

Panama papers
le FN va devoir changer, une fois de plus, sa stratégie de communication !

Publié par Frédéric Maurin à 21:50pm - Voir le commentaire ()
Avec les catégories : #Panama papers , #fiscalité , #alternatives économiques , #le monde diplomatique , #front national