Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
RUPTURE TRANQUILLE

RUPTURE TRANQUILLE

Bloc-note de rupture avec l'Union pour Minorité de Privilégiés (UMP), désormais macronisée

30 Novembre 2011

Crise de la dette : un petit dessin qui vaut un long discours

 

 

Ces petits dessins s'accordent à merveille avec l'analyse de ce cabinet de consultants, essentiel :

http://www.pcf-smh.fr/IMG/pdf/la_dette.pdf

Ouvrant leur analyse par une citation de Karl Marx :

« La dette publique, en d’autres termes l’aliénation de l’État, qu’il soit despotique, constitutionnel ou républicain, marque de son empreinte l’ère capitaliste. (…) Comme par un coup de baguette magique, elle confère à l’argent improductif un talent procréateur qui le transforme en capital, sans qu’il ait besoin de s’exposer au dérangement et aux risques des investisseurs industriels et même des placements usuraires ». (Marx, Le Capital).

...ils indiquent que ceux (de DSK à Sarkozy?) "qui n’ont pas de mots assez durs pour fustiger la dette n’ont en réalité aucunement l’intention de la supprimer" car pour la « classe des créanciers de l’État », que Marx déjà dénonçait, la dette publique est trop rentable pour disparaître.



Allez donc y voir :

http://www.pcf-smh.fr/Si-la-dette-est-bien-un-probleme.html

Publié par Frédéric Maurin à 00:21am
Avec les catégories : #rupture tranquille

commentaires