Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
RUPTURE TRANQUILLE

RUPTURE TRANQUILLE

Bloc-note de rupture avec l'Union pour Minorité de Privilégiés (UMP), désormais macronisée

4 Octobre 2011

Du bon usage des primaires socialistes

L'avis qui suit n'engage que son auteur.
Et l'auteur est ici  : http://prcf-38.over-blog.net/

Aussi, pour les injures ou les félicitations, je vous prie de vous adresser à l'intéressé.

 

En revanche, contraîrement à cette analyse, qui mérite néanmoins d'être entendue, je pense que cette "escroquerie" sera un succès : aussi, j'appelle à voter à la primaire socialiste en glissant un bulletin de ce type :


CE 2005/ Lisbonne 2008/ Règle d'Or 2013 :"Maastricht 1992 / T

pour la vraie gauche, c'est toujours NON !"

Ou je vous invite à glisser la pétition suivante :

Appel à référendum

Ou ou ... ce que vous voulez mais, en bref, se saisir de l'évènement pour faire avancer vos idées. J'attends vos suggestions.

Bon voici l'article en question

Sur les primaires socialistes :

« Progrès démocratique » ou escroquerie ?

Sans conteste escroquerie. Pourquoi ?

Prenons les choses dans l’ordre.


1. Pourquoi le candidat d’un parti ne serait il pas désigné par les militants de ce parti ?

Soit parce qu’on considère que les militants sont de sombres imbéciles, des sous-citoyens parce qu’ils consacrent leur temps, leurs loisirs à se battre pour leurs idées, coller des affiches, distribuer des tracts, animer des discussions, s’informer et se former plus que les citoyens non militants.

On voit bien que les « Primaires » sont une insulte aux militants. On dépossède ceux-ci du choix de leur candidat alors qu’ils ont eux une légitimité par l’investissement de travail et d’intelligence consacré à leur parti.

2. D’où vient cette mode ?

Des Etats-Unis, le pays où à peine un électeur sur deux participe aux élections. Un pays où sans des milliards de dollars il est impossible de se faire entendre. Un pays où règne une oligarchie capitaliste sans partage, un pays où les travailleurs n’ont pas d’organisation politique autonome. C’est cela la « démocratie » qu’ils veulent pour la France ?

3. A quoi répond cette lumineuse idée ?

A l’incapacité pour le PS de trouver sans déchirements, magouilles et tricheries un candidat pour les présidentielles. On externalise le problème pour le faire trancher par n’importe qui et éviter les déchirements coutumier de ce parti d’arrivistes et de carriéristes. Et il faudrait cautionner une telle dégénérescence du PS en participant à sa mascarade ?

4. Est-ce pour « légitimer » un candidat qu’on le fait désigner  n’importe comment ?

Ou comme en 2007 en créant des adhérents bidon à 20 Euros ? Cette fois-ci, c’est pire, il suffit d’un Euro !… Quel respect pour les militants et pour les citoyens ! Et en quoi cette fausse votation crédite-t-elle un candidat ? Celui-ci est légitimé par son projet, son programme et le vote aux vraies élections de tous les citoyens !

En Italie il y a eu des « Primaires » en 2005. Une primaire de confirmation puisque la gauche avait tellement dégénérée que son candidat fut Romano Prodi l’ancien président de la Commission européenne ! Résultat ? Le retour du sinistre clown fascisant Berlusconi.

Quelle efficacité ces primaires !

Et ne parlons pas des manipulations des sondages, des médias qui sont, faut-il le rappeler, la propriété du grand capital. Signe de dégénérescence, remplacement des partis qui devraient contribuer à la vie démocratique par des écuries présidentielles, concours de Miss remplaçant le débat d’idées, nivellement par le bas du débat politique et démocratique, c’est ça les primaires !

Alors pour que les médias bourgeois ne s’engouffrent dans cette opération de communication aussi éloignée de la confrontation d’idées (ils ont tous les mêmes sur les grands sujets !) qu’Orion l’est de la Terre, les travailleurs et le peuple français doivent se désintéresser de ce qui n’est qu’une tromperie de plus et révèle un profond mépris pour le peuple.

Eux (UMPS et médias) qui hurlent au populisme ne devraient-ils pas se regarder dans un miroir ?

Antoine Manessis  29 SEPT 2011

 


Publié par Frédéric Maurin à 22:45pm
Avec les catégories : #rupture tranquille

commentaires

Laurent Idlas 07/10/2011 15:59



Dans un premier temps il faut barrer la route à Hollande et Aubry...Après on pourra toujours écrire au PS : non mais vous vous fichez de moi ou quoi, me demander de signer un papier comme quoi
j'adhère aux vleurs de la gauche? Et vous qu'attendz vous pour cela?


Bon l'urgence comme je disais plus haut c'est ejecter Hollande et Aubry en attendant d'éjecter sarko