Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
RUPTURE TRANQUILLE

RUPTURE TRANQUILLE

Bloc-note de rupture avec l'Union pour Minorité de Privilégiés (UMP), désormais macronisée

5 Avril 2012

Sarkozy, cet antisyndicaliste primaire

2cd56acd0a9d603c2885f341071a0d6e

Enfoncer une porte ouverte, cela a deux avantages : ce n'est pas fatigant et, en plus, il y a un effet comique :

Le député-maire UMP de Cannes n'est pas un antisyndicaliste primaire

...ce qui, en ce moment, n'est pas à négliger.

La CGT "m'empêche de parler" : l'accusation trompeuse de Sarkozy

Source :

http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/article/2012/03/28/la-cgt-m-empeche-de-parler-l-accusation-trompeuse-de-sarkozy_1676700_1471069.html

...et en rouge, c'est moi.

"J'ai un message pour les permanents de la CGT, qui ont scandaleusement empêché la diffusion de 'Ouest-France', qui avait commis un crime : prendre une interview que je leur ai donnée. Voilà la conception de la démocratie par les permanents de la CGT. Honte sur les gens qui se comportent de cette nature. Je leur dis : faut-il que vous ayez peur pour nous empêcher de parler? Mais vous n'y arriverez pas !"

Les médias tenus par la CGT, il délire là ?

C'est ainsi que Nicolas Sarkozy a démarré son discours, mardi 27 mars, lors de son meeting à Nantes, pendant lequel il a tenu un discours très à droite. Le président-candidat a accusé le syndicat, qui a appelé à voter contre lui le 13 mars, d'avoir empêché la parution de la version papier du quotidien régional en Loire-Atlantique, le jour où une interview du chef de l'Etat devait être publiée. L'entretien figure d'ailleurssur le site du journal.

Sous les sifflets des militants UMP, fustigeant l'attitude supposée de la CGT, M. Sarkozy s'est appuyé sur cette affirmation pour justifier son intention de recourir au référendum, s'il est réélu, pour contourner les corps intermédiaires.

Et le référendum du 29 mai 2005 ? Et le référendum sur le statut de La Poste ? C'est toi, Sarkozy, qui contourne la volonté du peuple

Avant d'accuser la CGT de se livrer à de "la politique politicienne" au lieu "de défendre les intérêts des travailleurs".

"La défense des intérêts des travailleurs"..."Ne pas faire de politique politicienne" : cela colle vraiment au personnage...

M. Sarkozy a réitéré ses accusations à l'encontre du syndicat mercredi 28 mars, lors d'un meeting, à Elancourt (Yvelines), selon des propos rapportés sur son compte Twitter.

L'affirmation présidentielle est pourtant en partie erronée. Le plus grand quotidien de France a bien connu des soucis d'impression et de diffusion ce mardi, mais ces problèmes n'étaient en aucun liés à la publication de l'interview présidentielle.

Tiens, en plus il ment ?

"Le but n'était pas de censurer Sarkozy mais de défendre des emplois menacés dans la presse", explique Marc Peyrade, secrétaire général de la Fédération CGT des travailleurs des industries du livre, du papier et de la communication (Filpac), interrogé par Le Monde.fr. Avant d'ironiser: "Mais si ça l'a embêté, tant mieux ! Et s'il pense que la CGT est contre sa politique, il a peut-être raison..."

Plusieurs éditions locales de Ouest-France ne sont pas parues à cause d'un mouvement mené au niveau national à la fois par la Filpac-CGT mais aussi par le Syndicat national des journalistes (SNJ), "par solidarité" avec les salariés du pôle de presse normand du Groupe Hersant Média, dont fait partie le journal Paris Normandie, précise M. Peyrade.

Ce dernier remarque d'ailleurs que "contrairement à ce que dit M. Sarkozy, les permanents de la CGT ne sont pas les seuls à mener ce mouvement social ".

Ce pôle de presse a été placé en redressement judiciaire le 29 février dernier, en attendant la décision du tribunal de commerce du Havre, attendue le 11 avril, qui pourrait déboucher sur un plan social.

Retour au réel : l'engagement syndical, cela ressemble à cela : Le dialogue social vu d'en bas.

Publié par Frédéric Maurin à 09:05am
Avec les catégories : #rupture tranquille

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Eva R-sistons 06/04/2012 11:00


Eh oui tu as un bon site et tu ne bourres pas la boîte courriel, donc c'est gérable !


Bonnes vacancres sur le yacht à 400 balles...


eva

Frédéric Maurin 19/04/2012 11:05



Réciproquement : et toi tu as de très bon sites, au pluriel.


Il faudrait, il faudra, qu'on parle de l'UPR... puisque tu en parles. Si l'actualité nous en laisse le temps.


Seguin,Dupont-Aignant... les républicains "de l'autre rive" comme disait Chevènement. Des rendez-vous manqués.



Eva R-sistons 06/04/2012 00:55


Bonjour


Sarkozy : même la droite n'en veut plus !


Pas d'article à ce lien, la page n'existe pas ! Cordialement eva

Frédéric Maurin 06/04/2012 10:55



Salut citoyenne,


J'ai réglé ce petit problème.


Merci encore pour tes reprises fréquentes.


Je pars demain pour une semaine de retraite spirituelle sur le yatch de Vincent Bolloré (Au vrai, une location à 400 euros avec les enfants) . N'hésite pas à copier-coller mes derniers
articles...