Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
RUPTURE TRANQUILLE

RUPTURE TRANQUILLE

Bloc-note de rupture avec l'Union pour Minorité de Privilégiés (UMP), désormais macronisée

Cela aurait du se passer autrement

Si le temps, et le courage, ne me manquent pas trop, j'entreprendrai ici quelques chroniques régulières...

En ouverture, on s'offre Alternatives économiques

Tiens, un autre semeur de désespoir :

"Avec Carrefour", comment ils disaient déjà ?

Oui, c'est cela: "Avec carrefour, je positive" qu'ils disaient...

Et il y a effectivement de quoi :

Allons donc voir du côté de la concurrence...tiens, la vie Auchan :

Et pourtant A U C H A N, ce n'était pas comme "amour, union, confiance, hommes, agir, nations"

A Arcelor Mittal aussi, cela aurait du se passer autrement...

Lu le 14 juillet 2015:

Un intérimaire d’une quarantaine d’année est mort ce lundi après-midi 13 juillet, sur le site dunkerquois d’ArcelorMittal à Grande-Synthe. Son corps calciné a été retrouvé dans la rigole de l’un des hauts-fourneaux. C’est le troisième accident mortel depuis décembre dans l’entreprise sidérurgique, qui compte trois sites dans le Nord-Pas-de-Calais.

Le 11 juillet, soit 2 jours avant, on pouvait lire sur le site CGT ArcelorMittal ce genre de questions que les délégués voulaient poser lors d'un prochain CE :

- Nous constatons que le nombre global de salariés feux continus à l’agglomération avec les compétences requises et validées est insuffisant pour assurer les objectifs de production en sécurité sous couvert d’un effectif minimum (difficulté à pallier aux absences pour congés payés /formation/maladie…). Comment la direction compte t-elle remédier à cette situation ? - Nous demandons une présentation de l'incident du 25 juin 2015 survenu au HF3 (ouverture clapet d'explosion) avec ses conséquences financières et environnementales ?

- Quand débuteront les formations pour les opérateurs, surveillants et agents de maintenance H.F.2 ?

- Pour quelle raison le service ne fait pas appel à des renforts (fondeurs, surveillants) lors des arrêts programmés d’un haut fourneau alors que le besoin s’en fait sentir (charge de travail trop importante au vu de l’effectif d’une équipe) ?

Evidemment, ces deux informations n'ont peut être aucun rapport entre elles...

Dans ce cas-ci, cela aurait aussi pu se passer autrement :

Il fallait peut-être cesser de juger la qualité du travail des cadres au nombre de postes supprimés ?

« Chaque année, la DOTC (ndlr : la Direction) fixe 120 ou 150 postes à supprimer, chaque cadre doit accomplir sa quote-part, explique Yves Abiven. C’est pourquoi certains ne veulent plus de postes de directeurs d’établissement, car ils ne voient plus comment justifier auprès des personnels de nouvelles suppressions de postes, et voient les dégâts sur la santé des agents d’exécution. »

« Il est clair que ce collègue a été victime de la stratégie de l’entreprise, estime Alain Le Berre de la CGT. Il a contesté les méthodes. Il avait peut-être trop d’humanité. Aujourd’hui, les cadres qui n’adhèrent pas à la stratégie de la direction sont mis en difficulté, et ils sont peut-être plus en danger que le personnel d’exécution, qui a plus d’échanges et de moyens de mobilisation collectifs. »

Vendredi 29 mai, Yannick, 33 ans, employé du groupe de distribution LIDL, s’est suicidé dans les locaux d’un entrepôt à Rousset (Bouches-du-Rhône).

Pour ses collègues, son geste serait lié à une surcharge de travail et une pression grandissante de sa hiérarchie.

C'est lu ? Bon, quelques mois plus tôt, sur le site de la CGT LIDL, on pouvait lire (entre autres choses) ceci:

"nous avons en face de nous des personnes qui ne vivent pas la même chose que nous et qui ne veulent pas faire d'efforts pour les salariés. Faut il que nous en arrivions à une vague de burn-out ou de suicides pour qu'elle réagisse ? (elle ne réagira pas pour les salariés mais seulement pour sa sacro-sainte image). "

A part cela, le patron de LIDL va bien.

Merci.

Publié par Frédéric Maurin
Avec les catégories : #travail , #cgt , #grève , #burn out , #harcèlement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :