Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
RUPTURE TRANQUILLE

RUPTURE TRANQUILLE

Bloc-note de rupture avec l'Union pour Minorité de Privilégiés (UMP), désormais macronisée

11 Mai 2013

Monsieur le Président, STOPPEZ L’ÉVASION FISCALE !

Repris du http://alternatives-economiques.fr/blogs/gadrey

Je ne relaie presque jamais de pétitions via ce blog. Il y en a trop, et elles se diffusent via d’autres réseaux. Je fais une exception pour celle-ci car elle est précise, bien argumentée, et parce qu’il faut « profiter » d’une immense indignation pour tenter d’en finir avec la complaisance coupable de la plupart des dirigeants politiques vis-à-vis de l’évasion fiscale.

Attac est à l’origine de ce texte, mais le vaste collectif d’associations et de syndicats « pour un audit citoyen des dettes publiques » l’a repris à son compte. En trois jours, 25.000 signatures ont été recueillies. Il en faut beaucoup beaucoup plus. La voici.

APRÈS CAHUZAC : STOPPEZ L’ÉVASION FISCALE !

Monsieur le Président,

L’affaire Cahuzac révèle brutalement à tous les citoyens la négligence et même la complaisance de nos dirigeants vis-à-vis de l’évasion fiscale.

Pourquoi l’administration fiscale a-t-elle perdu 25 000 agents depuis 2002 ? Pourquoi le nombre de vérifications approfondies de situations personnelles a-t-il chuté de 12% entre 2006 et 2011 ? Pourquoi laisse-t-on chaque année 60 à 80 milliards d’euros échapper à l’impôt, tout en prenant prétexte des déficits publics ainsi creusés pour sacrifier les retraites, les allocations sociales, les emplois publics, les investissements écologiques d’avenir ?

Votre gouvernement peut prendre sans tarder cinq mesures clés pour en finir avec la complaisance :

1. Embauchez sous 12 mois au moins 1 000 agents de contrôle fiscal pour renforcer les 5 000 vérificateurs actuellement en poste. Chacune des nouvelles recrues rapportera à l’État au moins 2,3 millions d’euros par an grâce aux redressements fiscaux opérés, soit 40 fois le montant de son traitement !

2. Exigez des banques la communication de l’identité de tous les ressortissants français détenteurs de comptes à l’étranger. La loi FATCA oblige depuis début 2013 tous les groupes bancaires opérant aux États-Unis à communiquer sur demande du fisc américain les données concernant ses ressortissants: il suffit d’une volonté politique !

3. Établissez, en lien avec les associations spécialisées, une liste crédible des paradis fiscaux, ces trous noirs de la finance occulte et de la corruption.

4. Donnez 12 mois aux banques opérant en France pour fermer leurs filiales dans ces territoires, sous menace de retrait de la licence bancaire. Les banques françaises ont 527 filiales dans les paradis fiscaux dont 360 pour la seule BNP Paribas !

5. Imposez le “reporting par pays” aux multinationales établies en France : cette transparence sur le chiffre d’affaires, les bénéfices et les impôts payés dans chaque pays permettra au fisc de déjouer les manipulations des prix de transfert entre filiales des multinationales et de pouvoir enfin imposer Total ou Google sur leurs bénéfices.

Le changement, c’est maintenant ou jamais !

Signez la pétition via http://www.audit-citoyen.org/?p=3696

Publié par Frédéric Maurin à 23:25pm
Avec les catégories : #bnp , #paradis fiscal , #cahuzac , #attac , #cac , #dette , #fiscalité , #françois hollande

commentaires